l'info en continu

Quand Emmanuel Macron explique « la pression » de la France pour l’alternance en RDC

- Publicité-

Emmanuel Macron a évoqué la pression mise par la France au régime politique congolais pour obtenir le départ de l’ex-président Joseph Kabila dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux.

Quand le Président Kabila était là, il y avait comme vous des opposants dans son pays. On a mis la pression, on a travaillé avec plusieurs autres présidents, on a réussi à ce qu’il y ait une alternance politique et on a le président Tshisekedi”, a-t-il répondu à une question d’un ressortissant Camerounais sur le long règne de Paul Biya à la tête du pays.

- Publicité-

Il a cité la RDC en exemple pour faire savoir que la France ne ménage aucun effort pour mettre la pression sur les États où la démocratie est bafouée. C’était le samedi 22 février, à l’occasion de sa visite au salon de l’agriculture, ouvert à Paris, en France.

Partout je vois des dirigeants démocratiquement élus, et là où ils ne sont pas démocratiquement élus, je travaillerai avec la société civile, je mets la pression sur chacun et je travaille avec l’Union africaine pour mettre la pression”, a déclaré le président français.

Notons qu’après l’alternance démocratique à la tête de la RDC, la France a décidé de renforcer son partenariat avec la RDC dans plusieurs secteurs.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU