24.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

dimanche, mars 29, 2020
Publicité

Kalev Mutond: “pourquoi voudrais-je déstabiliser des institutions que j’ai moi-même contribué à mettre en place”

L'ancien dirigeant de l'Agence nationale de Renseignements (ANR), Kalev Motund a démenti les accusation de "complot" contre le pouvoir du président Félix Tshisekedi dont il serait responsable.

Intervenant sur Jeune Afrique, l’ancien numéro un de l’ANR a démenti balaie d’une mains les accusations qui veut qu’il soit en contact avec des forces étrangères pour déstabiliser le pouvoir du président Félix Tshisekedi. « Le président du Sénat est issu de mon parti, la présidente de l’Assemblée nationale, le Premier ministre, les ministres du FCC… Ils sont tous de ma famille politique. Pourquoi voudrais-je déstabiliser des institutions que j’ai moi-même contribué à mettre en place ? », s’interroge-t-il dans une publication à lire sur le site du magazine Jeune Afrique.

« Dans les services de sécurité, aucun responsable ne peut penser que, moi, je peux collaborer avec le mouvement M23 », tempête-t-il. « Le terme “force négative”, je suis la première personne à l’avoir utilisé dans la région ! Alors, comment puis-je, aujourd’hui, aller négocier avec ces gens ? » a-t-il interrogé.

- Publicité-

La semaine dernière à Kinshasa, alors qu’il rentrait d’un voyage d’Adis-Abeba, Kalev Mutond voit des agents de l’Agence nationale de Renseignements (ANR) le cueillir à l’aéroport international de N’djili. Il sera transféré aux locaux d’une agence qu’il a lui-même fauconné, au centre-ville de Kinshasa, pour un interrogatoire qui durera plusieurs heures.

Au départ, la situation est politique. Quelques jours avant, l’ancien Administrateur général de l’ANR avait menacé le parti de Félix Tshisekedi des révélations qui risquent de faire “parler les sourds-muets” en RDC. Mais la situation se complique pour lui. A l’issue de l’interrogatoire, Kalev Mutond voit son passeport être confisqué par “les services”. Il est désormais interdit de quitter le territoire national et doit se mettre à la disposition des services.

Lire aussi  "Le voilà le Raïs": Kabila s'offre un étrange bain de foule à Kinshasa

Selon plusieurs sources, dont RFI, l’ancien homme fort de Kabila est accusé d’atteinte à la sureté de l’Etat, un crime que lui-même connaît suffisamment. Dans sa tournée dans l’Est, M. Mutond aurait, semble-t-il, été en contact avec des “forces hostiles” au régime de Félix Tshisekedi.

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Sachons lire entre les lignes : Mr Kalev declare ourbi et orbi avoir participé LUI-MÊME à l” installation du pouvoir actuel. Demandons-nous: comment ? A quel titre ? Sinon du fait d’ avoir été à la manœuvre pour la mise en œuvre du deal de Kingakati qu’ il a, lui, concocté pour tirer d”affaire son mentor ChinaRambo au bout du rouleau.

  2. Nous Savona que Mr Kalev a beaucoup de compte à rendre au people congolais à Travers le système qu’il avait organisé pour l’agence de renseignement converti à la police politique qui segnait le peuple.
    Mais Je souhaite que ceux qui se veront obliger de le poursuivre le fassent avec un sentiment de justice et de pédagogie pour que plus jamais les futurs dirigeants ne se comportent en caïds.

Comments are closed.

EN CONTINU

Covid-19 : 7 nouveaux cas pour un total de 65 en RDC ve 28 mars 2020

La situation épidémiologique du Covid-19 à Kinshasa et en Ituri de samedi 28 mars 2020 fait état de 7 nouveaux cas testés...

Covid-19: le comité de riposte et les services de sécurité réunis autour du chef de l’Etat Félix

Le Chef de l'État, Félix Tshisekedi, a tenu une réunion spéciale à la Cité de l'Union Africaine , samedi 28...

RDC : le président Tshisekedi signe l’ordonnance portant organisation et fonctionnement du gouvernement

Le président de la RDC, Félix Tshisekedi, a signé, vendredi 27 mars 2020, deux ordonnances.La première, ...

Lubumbashi : “Le calme règne sur toute l’étendue du Haut-Katanga” (Jacques Kyabula)

Après l'incursion, le matin de samedi 28 mars 2020, des miliciens Bakata-Katanga à Lubumbashi et à Likasi et l'affrontement qui...

Blocage du matériel de Covid-19 par la douane: ” “Tous les colis ont été libérés ce jeudi après-midi” ( Jean-Baptiste Kongolo, DGA...

Accusée de bloquer plusieurs tonnes des matériels sanitaires destinés à la lutte contre la pandémie du Coronavirus, la Direction Générale des...

notre sélection

Le ministre Molendo Sakombi n’a pas le Coronavirus!

Contrairement à des rumeurs répandues dans la journée du lundi à travers les réseaux sociaux en République démocratique du Congo, le ministre...

RDC: Condamné à 5 ans de prison, Oly Ilunga dénonce des “poursuites judiciaires politiquement engagées “

L'ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, dénonce des vices de procédure dans l'arrêt rendu le 23 mars 2020 par la...

RDC: Inauguration de la Clinique de Panzi du Dr Mukwege à Kinshasa

L'inauguration consacre la promesse du premier prix Nobel congolais au développement d’un nouveau One Stop Center dans la capitale congolaise de plus...
Lire aussi  L'année "remontada" d'Emmanuel Shadary