l'info en continu

Félix Tshisekedi affirme n’avoir « jamais été d’accord » avec la construction d’un saut-de-mouton au centre-ville de Kinshasa

- Publicité-

La tournée initiée jeudi par le président Félix Tshisekedi autour des travaux de construction de saut-de-moutons à travers la ville de Kinshasa livre petit à petit ses résultats et secrets.

Au fameux rond-point « Socimat », aux portes du centre-ville de Kinshasa, du côté ouest, le président Félix Tshisekedi a tenu à visiter le chantier de ce saut-de-mouton, au centre de toutes les dénonciations. Et le président lui-même n’est pas d’accord avec sa construction. « C’est pour cela que je n’ai jamais aimé ce saut-de-mouton… je n’ai jamais été d’accord. Je doute de l’utilité de ce saut-de-mouton, parce qu’il complique la circulation« , dit Félix Tshisekedi sceptique aux explications des ingénieurs sur place.

- Publicité-

Placé à côté de l’Ambassade de France, le saut-de-mouton de « Socimat » est l’un des principaux ouvrages qui occasionnent tant d’embouteillages des usagers venant des l’ouest, un tronçon déjà difficilement praticable. Alors que l’Ambassade de France s’était déjà plainte de cette construction, sa construction paralysent la circulation, en plus du fait de ne résoudre, visiblement pas, le problème.

- Publicité -

3 Commentaires

  1. Beaucoup de gens avait émis des inquiétudes quant à la nécessité d’ériger des sauts de mouton à l’état actuel des routes à Kin. Mais ils ont été traité des haineux tribaux et maintenant que le président le dit que faut-il en penser car ne peut être un haineux tribal

  2. La r d c quand pour la justice et démocratie dans notre pays je suis victime d’un alotissement à été vendu illégalment a mon propre photocopie de mon document par un colonel demiap extérieur de kintambo Mr kasenga malaba pasie nzemba
    Même le conservateur du cadastre foncie et majustra adonnée la lettre de suspension pour les occupants illégal aucune considération accouse d’un général d’armée voila pourquoi je vous demande l’aide de justice et démocratie pour m’aider à situation un milliaire vient de vendre un appartement du ministère des affaires foncières sans autorisation

  3. Le contraire m’aurait étonné. Je me demandais comment le Président Fatshi, qui se soucie du bien être du peuple congolais contrairement à ce que nous avons connu dans le passé, pouvait-il décider de la construction des sauts-de-mouton en plein centre-ville! Ne serait-ce pas le Directeur de son cabinet, le seul responsable de ces ouvrages?

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :