l'info en continu

Peter Pham: « nous sommes limités sur le plan militaire parce qu’il existe encore des généraux qui sont sanctionnés dans les rangs de l’armée »

- Publicité-

Peter Pham, l’Envoyé spécial des Etats-Unis dans la région des Grands Lacs, s’est confié le mercredi à Kinshasa sur l’apport militaire des américains notamment dans les opérations contre les ADF dans l’Est du pays.

Alors que l’armée de la République démocratique du Congo traque les rebelles de l’ADF dans l’Est du pays, responsables des attaques meurtrières contre les civils, les Etats-Unis ne pourraient malheureusement pas assister les autorités de Kinshasa. C’est Peter Pham, l’Envoyé Spécial américain dans la région des Grands Lacs qui l’a affirmé dans une conférence de presse mercredi à la Présidence congolaise.

- Publicité-

« Nous [les Etats-Unis] sommes limités sur le plan militaire parce qu’il existe encore dans les rangs de l’armée des généraux qui sont sanctionnées soit par nous, soit par l’Union européenne soit par l’ONU« , explique l’Envoyé américain à l’issue d’une rencontre avec le président Félix Tshisekedi. « C’est difficile pour nous du point de vue légal », ajoute-il.

Le Général Gabriel Amisi Kumba (alias « Tango Four »), le général Muhindo Akili Mundos, le général John Numbi et le général François Olenga, ont été sanctionnés depuis 2018 par les Etats-Unis, l’ONU et l’Union Européenne. Les Etats-Unis les accusent d’avoir commis des atteintes aux droits humains, de commercialiser illégalement des permis d’exploitation forestière en République démocratique du Congo.

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. L’analyse est fausse. La vérité est que certains généraux sont de nationalité étrangère. Voir, qu’ils finassent les frères de nationalité étrangère.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :