27 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

vendredi, février 21, 2020
Publicité

Sindika Dokolo dément toute ingérence de Félix Tshisekedi dans son dossier judiciaire en Angola

- Publicité-

Le président du mouvement les congolais débout, Sindika Dokolo a réagi à la polémique suscitée lors du récent voyage du président Félix Tshisekedi en Angola.

Le président congolais avait échangé avec son homologue au sujet de la décision de la Cour provinciale de Luanda de geler les propriétés de Dokolo et Isabel dos Santos en Angola pour non-paiement présumé de dettes.

Ce dernier lui aurait rétorqué que c’est un dossier judiciaire et que lui ne pouvait pas s’y impliquer.

A ce sujet, le ministre angolais des Affaires étrangères, Manuel Augusto, a déclaré que Tshisekedi et Lourenço avaient analysé “les conséquences de la décision du tribunal provincial de Luanda”.

Interviewé sur cette question par nos confrères de la VOA, Sindika Dokolo estime que le président congolais et angolais n’ont pas discuté sur la question du gel de leurs avoirs.

“Je ne pense pas que ce soit la question du gel des avoirs”, a cependant rétorqué l’homme d’affaires congolais à la VOA.

Quand au traitement réservé à l’ancien président Edouardo Dos Santos et aux membres de sa famille par son successeur, Sindika Dokolo estime que ce traitement choque beaucoup de ses collègues présidents.

Je pense que l’attitude du président Lourenço envers son prédécesseur choque beaucoup de ses collègues présidents car, après tout, la lutte contre la corruption n’a pas commencé avec João Lourenço“, a déclaré Dokolo, pour qui ce combat “a commencé pour le moment”. , en 2015, lorsque le président Santos a décidé que Manuel Vicente ne serait pas le candidat du parti (à la présidence) en raison de la mauvaise administration et de la corruption survenues sous son administration à Sonangol».

Lire aussi  Ebola: "J'ai dit au président que j'ai besoin de 3 à 4 mois pour mettre fin à cette épidémie puis rentrer dans mon labo" ( Prof Muyembe)

Sur un autre sujet, Sindika Dokolo a ajouté que la décision du gouvernement de retirer l’image de José
Eduardo dos Santos de la monnaie angolaise vise à tenter d’éliminer une partie de l’histoire du pays et signe d’un manque d’objectivité et de respect des autorités actuelles.

Nous sommes des Africains, nous sommes des Bantous et il y a certaines choses qui doivent être faites d’une certaine manière“, a rappelé Dokolo, qui a ajouté que, même s’il n’était pas tout à fait sûr de ce que Tshisekedi avait discuté avec João Lourenço, il ne s’agissait pas d’une ingérence en Angola mais “Simplement demander s’il n’est pas possible de faire les choses avec un peu plus de dignité et de respect et de ne pas faire de spectacle et essayer d’humilier les gens“.

Lire aussi  Ebola: "J'ai dit au président que j'ai besoin de 3 à 4 mois pour mettre fin à cette épidémie puis rentrer dans mon labo" ( Prof Muyembe)

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

4e sommet quadripartite de Gatuna: les chefs de l’État se sont félicités de la signature du traité d’extradition entre le Rwanda et l’Ouganda

u cours du sommet quadripartite tenu ce vendredi 21 février à aux frontières entre le Rwanda et l'Ouganda à Gatuna/ Katuna, Félix...

RDC: Junior Mata a dirigé les travaux d’évaluation du programme de référence entre une délégation du FMI et celle du Ministère des finances

En séjour de travail en République démocratique du Congo pour la période du 19 au 25 février, une équipe du Fonds monétaire...

Sorties médiatiques et contradictions: Félix Tshisekedi appelle les ministres à plus de prudence

Les sorties médiatique des ministres ont fait l'objet des points inscrits à l'ordre du jour du 22e conseil des ministres tenus le...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join