28 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mardi, février 25, 2020
Publicité

Samy Badibanga : “Au-delà de la crise humanitaire et de l’insécurité, ce sont des réformes profondes que nous devons engager en 2020”

- Publicité-

Samy Badibanga, Premier Vice-Président du Sénat, a dans son adresse à l’occasion du nouvel an 2020, fait savoir que le pays doit engager des réformes profondes au-delà de la crise humanitaire et de l’insécurité.

“Il s’agit de rendre le commerce accessible à tous, la fiscalité lisible et incitative à l’investissement. Il s’agit de multiplier les ressources publiques pour mener la guerre à la pauvreté. Il s’agit d’assurer la transparence des affaires publiques, par le vote d’une loi anti-corruption qui donne à la République les moyens légaux et humains d’y mettre fin“, précise Samy Badibanga.

Pour lui, les défis majeurs sont immenses et exigent une forte volonté politique au niveau des espoirs et attentes légitimes des citoyens car le temps est à la réalisation du changement et non aux ambitions partisanes et personnelles.

“Il l’est tout autant d’avoir une coalition politique solidaire et non de façade, qui n’entre pas dans les jeux d’une cohabitation qui ne dit pas son nom. Il faudra aussi clarifier le jeu politique, pour qu’un débat politique ait lieu entre une majorité et une opposition qui doit s’organiser“, précise t-il.

Pour résoudre la crise humanitaire et sécuritaire, pour mettre en place des réformes de transformation profonde des finances publiques, de l’économie et du social, et pour réunir les financements nécessaires à l’investissement dans les infrastructures et la diversification de l’économie, le Président de la République, dans le cadre de la majorité présidentielle et en collaboration avec certains membres travaillent à une Stratégie de Sécurité et Transformation Durable pour mobiliser des moyens humains et financiers au niveau national et international.

Lire aussi  Voeux 2020 de Julien Paluku : " évitons les pièges de la routine et le congo retrouvera ses lettres de noblesse"

Il a par ailleurs rassuré la population congolaise que l’an 2020 s’ouvre avec l’espoir renouvelé des changements profonds: le progrès pour toutes et tous par la garantie des droits et de l’Etat de droit, de l’accès à la santé, à l’éducation et à la formation, à des emplois.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU

Lire aussi  Voeux 2020 de Julien Paluku : " évitons les pièges de la routine et le congo retrouvera ses lettres de noblesse"

L’état-major des FARDC met en place une commission chargée de statuer sur le cas Général Fall Sibakwe Asinda

Le Général Major Fall Sibakwe Asinda, Commandant de la 3ème zone de défense située dans l'Est de la RDC, doit passer devant...

Mandataires: “ces nominations doivent tenir compte des critères mettant en exergue la compétence et la technicité” (Lokondo)

Les arrangements particuliers entre le FCC et le le CACH sur la nomination des mandataires publics n'ont pas laissé indifférents la classe...

Grève des magistrats: le Premier ministre appelle les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a appelé les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions et de...

RDC: Une ONG qualifie de “pratique anticonstitutionnelle”, les arrangements particuliers FCC-CACH sur les mandataires publics

Depuis quelques jours, les délégués du CACH et du FCC négocient sur la nomination des mandataires dans les entreprises publiques. L'Association congolaise...

RDC: Les professeurs de l’UNIKIN suspendent la reprise des cours jusqu’à la satisfaction de leurs revendications

Selon un communiqué de l’Association des Professeurs de l’UNKIN (APUKIN), les professeurs de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ont décidé, ce samedi 22...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join