Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

« Le voilà le Raïs »: Kabila s’offre un étrange bain de foule à Kinshasa

Au coeur d’une polémique qui secoue Félix Tshisekedi, l’ancien président Joseph Kabila s’est offert ce samedi un bain de foule assez étrange, où la population va jusqu’à réclamer son retour au pouvoir.

« Le voilà, le voilà le Raïs« , scande une foule euphorique le long d’un Boulevard Lumumba à Kinshasa. La circulation y est presque bloquée. Lui-même Kabila est au volant d’un 4×4, escorté par un cortège de sécurité, encadré par la très célèbre Garde Présidentielle. Des telles images sont souvent vécues à Kinshasa. Pour autant, la scène ici est atypique. Joseph Kabila, l’ancien président contre qui des milliers des Congolais manifestaient, réclamant son départ, a-t-il renoué avec son peuple? La question reste ouverte.

Si le « président honoraire » a habitué les Congolais à des sorties sporadiques depuis son départ du pouvoir en janvier dernier, après 18 ans de règne, celle-ci est bien particulière, où en entend des kinois aller jusqu’à scander: « revient au pouvoir ».

Depuis plusieurs mois, Kabila a entamé une sorte de tournée à travers quelques circonscriptions de son parti, le PPRD, l’amenant notamment dans le Kongo Central. Si ses cadres annoncent son retour politique, le Sénateur à vie, qui n’a jamais siégé, ne dit mot quand à ses ambitions.

- Publicité -

4 Commentaires

  1. Après les cafouillages des premières heures d’indépendance suivis du pouvoir sans partage de Mobutu, Joseph Kabila a le mérité d’avoir consacré la stabilité politique et la transition démocratique. Cela a bien de l’importance et peut justifier la reconnaissance des kinois

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...