La désignation du porte-parole de l’opposition aura-t-elle raison de la coalition LAMUKA? Alors que Moïse Katumbi se positionne, du fait de sa majorité au parlement, et que les partisans de Jean-Pierre Bemba n’ont pas hésité à l’attaquer, c’est au tour de Martin Fayulu de désinguer tous ses alliés au sein de cette coalition d’opposition.

Pendant que Moïse Katumbi s’offrait une démonstration de force à Goma, Martin Fayulu a tenu à lui répondre lors d’une diner à Paris, enlevant cependant les gants. “Avoir des députés à l’Assemblée Nationale, c’est une flexibilité(…), d’ailleurs la plupart seront achetés. Lamuka, on a jamais dit que nous sommes dans l’opposition, a lancé le candidat malheureux de la présidentielle du 30 décembre 2018, avant d’ajouter: ” Jean-Pierre Bemba ou Moïse Katumbi, personne ne peut me tirer vers le bas…je suis un homme du peuple, je suis la volonté du peuple”,

Martin Fayulu rejette par ailleurs l’idée même d’être désigné Porte-parole de l’opposition. “Cette affaire de porte parole, ça veut dire qu’il y a des gens qui veulent se séparer de nous. Nous nous allons continuer. Hier Felix était avec nous et aujourd’hui il est avec Kabila. Nous allons nous continuer la lutte“, promet-il devant les Congolais de la diaspora.

Martin Fayulu appelle par ailleurs Moïse Katumbi a être correct. “J’ai suivi Moïse Katumbi sur la question de l’opposition. Il faut que nous soyons corrects et responsables. Je me réfère à la déclaration de Lamuka du 30 juillet dernier à Lubumbashi.. on réclame avoir gagné, et au même moment on réclame le poste du porte-parole de l’opposition”, affirme-t-il, avant de conclure: “Si les autres veulent partir et nous laisser, qu’ils aillent. Moi j’ai la légitimité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *