samedi, juillet 4, 2020
DRC
7,311
Personnes infectées
Updated on 3 July 2020 à 23:26 23 h 26 min
DRC
4,448
Personnes en soins
Updated on 3 July 2020 à 23:26 23 h 26 min
DRC
2,684
Personnes guéries
Updated on 3 July 2020 à 23:26 23 h 26 min
DRC
179
Personnes mortes
Updated on 3 July 2020 à 23:26 23 h 26 min
publicité

Martin Fayulu assure que Felix Tshisekedi sera bientôt déclaré persona non grata

10 mois après la prestation de serment de Félix Tshisekedi comme 5e Président de la République Démocratique du Congo, le candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018, Martin Fayulu continue encore à croire que c’est lui le président légitime de la RDC.

Le président de l’ECIDE l’a encore réaffirmé au cours de son passage au magazine « Un Homme, Un Concept » où il a affirmé que les congolais savent que c’est lui qu’ils ont élu en tant que « président de la république» aux dernières élections.

« Les Congolais savent comment ils me présentent, qui je suis, les Congolais savent. J’ai été élu oui ou non? J’ai été élu par le peuple Congolais, je suis le président élu », a fait savoir Martin Fayulu.

Le coordonnateur de la Dynamique pour la Vérité des Urnes (DVU) qui continue à réclamer la vérité des urnes qualifie Félix Tshisekedi d’usurpateur.
Il annonce que bientôt il sera déclaré « persona non grata ».

« Il y a combien qui ont pris le pouvoir par la force à qui on a déroulé le tapis et quelque temps après, ils étaient des personnes non grata? En tant qu’usurpateur il peut [Félix Tshisekedi ndlr] faire tout ce qu’il veut », a-t-il ajouté.

Pour Martin Fayulu, le combat pour la vérité des urnes doit continuer pour faire triompher la vérité.
Une vérité qui selon lui est réclamée par la population qui a placé sa confiance en lui en le votant massivement lors des dernières élections présidentielles.

«Voilà pourquoi Tshisekedi est considéré comme le fruit d’une escroquerie électorale », a-t-il martelé.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. « La vérité d’un homme ne peut se reconnaître que dans ses contradictions » Jacques Chancel

    Il faut savoir assumer sa logique : Si je parle de la machine à voler les élections, je ne peux pas réclamer la vérité des urnes avec cette même machine sinon je vais insulter l’intelligence de celui que je veux convaincre autrement. L’une rejette l’autre ; vous ne pouvez pas avoir les deux. Evitez-nous donc le ridicule S.V.P ! Il faut plutôt vous atteler à réparer la machine pour 2028.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...