28 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mardi, février 25, 2020
Publicité

Élection de gouverneur au Sankuru: un Conseiller de l’UE pointe du doigt Lambert Mende

- Publicité-

Prévu ce mercredi 10 juillet, le énième report de l’élection du gouverneur et vice gouverneur du Sankuru au 20 juillet 2019 n’est pas du tout apprécié par l’Union Européenne.

Un représentant de l’Union européenne (UE) en République démocratique du Congo a publiquement pointé du doigt Lambert Mende, l’ex-porte-parole du gouvernement sous Joseph Kabila d’être à la base de cette situation. Il l’accuse de déni de démocratie, justifiant les sanctions de Bruxelles à son égard.

“Encore une fois les élections au Sankuru en RDC sont annulées. Encore une fois, Lambert Mende fait obstacle à la tenue d’élections et justifie les sanctions imposées à son égard par l’UE” a posté sur Twitter Guillaume Chartrain, premier conseiller de la délégation de l’UE ce mercredi 10 juillet 2019.

Nous serons vigilants quant aux décisions prises à la suite de ce nouveau déni de démocratie locale“, a ajouté M. Chartrain.

Notons qu’avant la nomination de JM Chateigner comme nouvel ambassadeur de l’UE en RDC, Guillaume Chartrain est le numéro 1 de la délégation depuis que l’ambassadeur de l’UE, le Belge Bart Ouvry, a été invité à quitter le pays par l’ancien gouvernement.
C’était à la veille des élections du 30 décembre dernier.

Lambert Mende est l’une des 14 personnalités sous sanctions de l’UE. Il a été sanctionné pour sa “politique répressive” envers les médias entre 2016 et 2018 quand il était ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

Longtemps seul candidat gouverneur au Sankuru, Mende a saisi la Cour constitutionnelle contre la réhabilitation de son rival Joseph-Stéphane Mukumadi.

Ce dernier avait été rétabli par le Conseil d’Etat après son invalidation pour détention présumée d’une nationalité étrangère.

Notons qu’en dehors du Sankuru, l’élection de Gouverneur s’est déroulée à la province du Sud-Ubangi où Jean Claude Mabenze a été élu.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. C’est de l’imposture. Depuis quand les africains s’invitent dans les élections en Europe? Il ne peut faire cela que dans certains pays africains comme la RDC où trop des gens cherchent naivement leur faux salut chez leur pyrommanes.

    Regarde des pays comme la Hongrie, la Pologne etc qui sont des dictatures à ciel ouvert et dans lesques l’UE ne peut brocher pour imposer des sanctions. Dans le royaume des aveugles, les borgnes sont des rois. Quelle RDC mon pays, où touts ces aventuriés sont acclamés, pourvus qu’ils viennent de l’occident.

Comments are closed.

EN CONTINU

L’état-major des FARDC met en place une commission chargée de statuer sur le cas Général Fall Sibakwe Asinda

Le Général Major Fall Sibakwe Asinda, Commandant de la 3ème zone de défense située dans l'Est de la RDC, doit passer devant...

Mandataires: “ces nominations doivent tenir compte des critères mettant en exergue la compétence et la technicité” (Lokondo)

Les arrangements particuliers entre le FCC et le le CACH sur la nomination des mandataires publics n'ont pas laissé indifférents la classe...

Grève des magistrats: le Premier ministre appelle les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a appelé les professionnels de la Justice à reprendre le chemin de leurs juridictions et de...

RDC: Une ONG qualifie de “pratique anticonstitutionnelle”, les arrangements particuliers FCC-CACH sur les mandataires publics

Depuis quelques jours, les délégués du CACH et du FCC négocient sur la nomination des mandataires dans les entreprises publiques. L'Association congolaise...

RDC: Les professeurs de l’UNIKIN suspendent la reprise des cours jusqu’à la satisfaction de leurs revendications

Selon un communiqué de l’Association des Professeurs de l’UNKIN (APUKIN), les professeurs de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) ont décidé, ce samedi 22...

notre sélection

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...

Sauts-de-mouton: le Gouvernement prêt à “recourir aux contraintes physiques” pour que la vérité soit manifestée

Le Gouvernement congolais n'exclut pas de recourir aux contraintes physiques pour faire éclater la vérité dans la procédure judiciaire concernant les fonds...

Dominique Migisha fait le point sur le plan national du numérique, 6 mois après sa validation

Politico.cd: Bonjour monsieur le conseiller, après bientôt un an dans la conduite de la numérisation du Pays en tant que Conseiller Spécial...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join