L’ancien vice-président de la République Démocratique du Congo, Jean-Pierre Bemba s’engage à devenir ambassadeur de la paix en indemnisant les victimes des atrocités commises en République Centrafricaine lorsque les éléments de son armée y étaient deployés.

Malgré son acquittement par la cour pénale internationale, Jean-Pierre Bemba indique s’engage à verser 22 millions d’euros aux victimes de crimes de guerre si la CPI lui verse ce montant à titre de compensation pour les années passées en détention avant l’acquittement.

“Bemba après avoir perdu dix ans de sa vie, propose d’indemniser les victimes de la République centrafricaine (RCA)”, a déclaré son avocat Peter Haynes à JusticeInfo, “afin d’offrir des réparations significatives aux victimes de ce conflit… et de devenir un ambassadeur de la paix”.

Les biens gelés de Jean-Pierre Bemba et dont il réclame dédommagement comprennent des comptes bancaires à son nom et au nom de son épouse, leur maison à Bruxelles, une villa et un bateau au Portugal. Parmi les autres biens saisis mais non gelés figurent six avions à Kinshasa, quelques villas supplémentaires, un Boeing 727 et un croiseur fluvial,…

Fiston Mahamba (@FMLarousse) |POLITICO.CD