Pour Steve Mbikayi, le senat devrait etre supprimé

Steve Mbikayi, ministre sortant de l’enseignement supérieur et universitaire, propose la suppression de la chambre haute du parlement pour des raisons économiques.

Dans un tweet ce mercredi 05 mars, le député nationale et ancien ministre de l’enseignement supérieur et universitaire qualifie le senat d’une institution budgetivore dont la suppression permettrait de faire des économies.

“Que perdrait notre pays si nous supprimons le Sénat?Cette institution est inutilement budgétivore! Sa suppression ns permettra de faire des économies et de réduire le timing du traitement des dossiers au parlement. Au chef de l’Etat et à l’ Assemblee Nationale d’y réfléchir” a-t-il déclaré.

L’élu de la circonscription de Mont-Amba à Kinshasa, estime en plus que la suppression du senta faciliterait également le traitement rapide des dossiers au parlement.

Le parlement de la république du Congo est bicaméral depuis son accession à l’indépendance selon les compromis de la table ronde en 1960. Ce système avait été supprimé par Mobutu en 1967 avant d’etre réinstauré en 2003.

Sammy Mupfuni |POLITICO.CD

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.