Dans une interview au magazine Jeune Afrique diffusée ce dimanche, le président congolais sortant est revenu sur la polémique autour de sa nationalité rwandaise supposée. “Plus Congolais que moi, plus patriote que moi, cela n’existe pas!” a-t-il ancé.

Le Mzee nous le répétait sans cesse : la seule chose qui compte, c’est l’amour de son pays, le reste est tout à fait secondaire. Je crois que feu Étienne Tshisekedi, ou à tout le moins son entourage, était l’otage de sa propre violence verbale, laquelle précède souvent la violence physique“, a-t-il ajouté.

Depuis son arrivée au pouvoir à la suite de l’assassinat de son père, l’ancien président Laurent-Désiré Kabila, des opposants congolais, surtout ceux qui sont dans la diaspora, conteste la filiation et la nationalité congolaise de Joseph Kabila.