PUBLICITÉ

Quand Justin Bitakwira appelle à la violence contre les adversaires de la coalition au pouvoir

Justin Bitakwira met les sympathisants des autres candidats président de la république à ne pas aller au meeting de Ramazani Shadary à Uvira.

En perspective de l’arrivée du candidat du front commun pour le Congo FCC à Uvira, le ministre national du développement rural lance une « mise en garde » aux habitants soutenant les autres candidats. Il interdit à ces derniers de ne pas se rendre au lieu où se tiendra le meeting au risque de ne plus retourner à leurs domiciles.
Dans un élément audio, l’on entend le président du parti politique
(ARCN) Alliance pour la République et la Conscience Nationale dire à ceux qui ne vont pas obtempérer à dire au revoir à leurs familles.

- Publicité-

« Nous voulons que les autres qui fanatisent les Fayulu, les Tshisekedi s’éloignent de notre passage. Si on vous attrape, dites ai revoir à votre père, votre mère, votre fille, votre fils car ce jour là vous ne reviendrez pas » dit-il.

Il poursuit en lançant une métaphore sur les supporters de deux grandes équipes de la ville de Kinshasa.

« Si vous êtes du DCMP, n’allez pas vous mettre du côté de Vita Club. Si par hasard DCMP marque et que vous vous trouvez du côté de Vita Club, vous vous permettez d’applaudir, on va vous projeter dans un lieu inconnu« . Après la province de l’Ituri, le candidat de la coalition au pouvoir Ramazani Shadary est attendu ce week-end à Goma par où il va entamer sa tourner dans le Kivu.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU