PUBLICITÉ

Olivier Kamitatu rejette son implication dans l’incendie de l’entrepôt de la CENI

Accusé d’être parmi les planificateurs de l’incendie qui a consumé près de 8 mille machines et plusieurs autres kits électoraux dans l’un des entrepôts de la CENI à Kinshasa, le directeur de cabinet et porte-parole de Moïse Katumbi, Olivier Kamitatu a réagi au cours d’une interview accordée au magazine Jeune Afrique.

Selon lui, ni sa personne encore moins la coalition Lamuka, n’ont « absolument rien » avec cette incendie. « C’est un montage du pouvoir. Cet entrepôt était situé sur une avenue très militarisée, l’avenue du haut commandement, face à l’état-major des forces terrestres et à l’inspection générale des Finances. J’ai été inspecteur des Finances, donc je connais très bien cet endroit : on ne peut pas s’y promener le soir avec une boîte d’allumettes pour créer un incendie« , a-t-il déclaré alors que du côté du pouvoir une enquête a été ouverte.

- Publicité-

« Je pense que le pouvoir cherche à discréditer l’opposition et chercher des boucs émissaires parce qu’ils sont incapables d’organiser des élections correctes dans les délais prescrits. C’est une manœuvre qui vise à faire porter le chapeau à Martin Fayulu« , a-t-il ajouté.

Carrément opposé à la tenue des élections le 23 décembre avec une machine à voter, Olivier Kamitatu dit vouloir, comme sa coalition, « des élections apaisées car nous sommes convaincus que nous sommes dans le droit chemin de la victoire. Des centaines de milliers de Congolais se sont précipités pour accueillir Martin Fayulu. Ils veulent le changement et des élections. Ce n’est pas nous qui allons commencer à créer les conditions d’un report des échéances alors que nous allons gagner« .

Depuis cet incendie, la position de la coalition Lamuka sur la machine à voter a rapidement évolué. Au Nord comme au Sud-Kivu, les coordonnateurs provinciaux de cette coalition ont appelé leurs potentiels électeurs à utiliser le 23 décembre, la machine à voter jadis rejetée.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU