Martin Fayulu: “j’ai une base qui est plus importante que n’importe qui”

Il n’y a pas de défaite possible de l’opposition“, clame l’opposant Martin Fayulu qui enchaîne des meetings à succès depuis le début de la semaine dans l’Est de la RDC. Dans cette interview publiée vendredi sur le site de Jeune Afrique, le candidat de la coalition LAMUKA estime être mieux positionné pour l’emporter le 23 décembre.

Depuis que je suis rentré, les sondages me donnent largement en tête. J’ai une base qui est plus importante que n’importe qui. Avec les soutiens de Jean-Pierre Bemba, de Moïse Katumbi et des autres, elle représente près de 80 % des électeurs de ce pays“, affirme-t-il.

Au sujet de Félix Tshisekedi, qui est son principal adversaire au sein de l’opposition, Martin Fayulu estime que ce dernier n’a pas autant de popularité que son père. “Félix Tshisekedi reste également très populaire, selon les chiffres… Son père oui, le parti du père est populaire. Je ne parle pas du fils, qui bénéficie d’un héritage de l’UDPS“, dit-il.

Cependant, à quelques jours de ces élections, Martin Fayulu continue se s’opposer aux machines à voter de la CENI. Durant ses meetings à Beni, à Butembo ou encore à Goma, le député congolais a appelé ses partisans à aller voter “avec des bulletins papiers”.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

A Kindu, Olive Lembe appelle à ne pas voter pour “ceux qui ont épousé des étrangères”

La campagne électorale devient rude en République démocratique du Congo. Du côté du pouvoir, la Première dame Olive Lembe Kabila est entrée en scène cette semaine. 

Jean-Pierre Kambila: “la RDC est un pays majoritairement chrétien, un homo ne peut diriger notre pays”

Officiellement clôturée, la campagne électorale en République démocratique du Congo continue sur les réseaux sociaux en attendant les élections du 30 décembre prochain. Ce dimanche, elle vire à une séance de propos homophobes.

Un problème de logement pour le président Félix Tshisekedi

Le nouveau président de la République démocratique du Congo a passé la nuit dans un hôtel à Kinshasa, dans l’attente de l’aménagement d’une résidentielle officielle.