Congo Airways et 20 autres sociétés aériennes de la RDC interdites d’accès au ciel européen

L’Union Européenne a actualisé sa liste noir des compagnies aériennes interdit d’accès à son ciel pour diverses raisons. Les compagnies concernés sont situées dans 13 africains dont la dont la majorité en république démocratique du Congo.

C’est depuis fin novembre dernier que l’UE a mis à jour cette liste.
Nous y retrouvons 78 compagnies aériennes qui selon la commission européenne, “ne répondent pas aux normes de sécurité internationales”.

Ainsi, les 21 compagnies certifiées en république démocratique du se retrouvent parmi les 76 interdites d’accès suite au manque de surveillance de la sécurité par les autorités de l’aviation civile. Parmi les 21 compagnies en RDC nous retrouvons Congo Airways, CAA, Busy bee Congo, Air Kasaï, Gomair, Air Katanga, Dakota SPRL, Korongo Airlines, Services air et autres.

 

Liste complète

  • AIR FAST CONGO
  • AIR KASAI
  • AIR KATANGA
  • AIR TROPIQUES
  • BLUE AIRLINES
  • BLUE SKY
  • BUSY BEE CONGO
  • COMPAGNIE AFRICAINE D’AVIATION (CAA)
  • CONGO AIRWAYS
  • DAKOTA SPRL
  • DOREN AIR CONGO
  • GOMAIR
  • KIN AVIA
  • KORONGO AIRLINES
  • MALU AVIATION
  • MANGO AIRLINES
  • SERVE AIR
  • SERVICES AIR
  • SWALA AVIATION
  • TRANSAIR CARGO SERVICES
  • WILL AIRLIFT

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Félix Tshisekedi appelé à nommer Martin Fayulu en tant que Premier ministre par souci de cohésion nationale

Candidat à l’élection présidentielle de décembre dernier, Alain-Daniel Shekomba estime que les politiciens Congolais doivent mettre en avant les intérêts de la nation que leur propre propulsion politique. Ainsi, ce candidat indépendant propose au président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, de nommer Martin Fayulu au poste de Premier ministre pour des raisons de cohésion nationale.

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

“L’Administration Trump ne croyait pas que Fayulu qui aurait pu prendre ses fonctions”: Eliot Engel

Le représentant Eliot Engel, président de la commission des affaires étrangères de…

Pour sa première visite officielle aux USA, le président Félix Tshisekedi embarque dans sa délégation de jeunes entrepreneurs congolais

En séjour à Kigali pour la septième édition du Africa CEO Forum,…