Quand le ministre José Makila part en mission pour assister à l’inauguration d’un aéroport en Turquie

 

Le vice-Premier ministre et ministre des Transports et voies de communication (TRANSCOMS) José Makila Sumanda a quitté Kinshasa samedi dans la soirée à destination d’Istanbul, en Turquie pour participer à la cérémonie d’ouverture d’un nouvel aéroport international dans cette ville turque, rapportent des sources concordantes.

Selon l’Agence Congolaise de Presse (ACP), qui annonce l’information, la présence du vice-Premier ministre congolais à cette manifestation est “une opportunité devant lui permettre de s’imprégner de la politique de gouvernance et de construction des installations aéroportuaires, en vue de noter les avancées pouvant intéresser la RDC.

La RDC, rappelle-t-on, s’est engagée dans la reconstruction et la modernisation des installations des infrastructures aéroportuaires avec la construction en cours d’un nouvel aéroport international à Kinshasa.

Actuellement, la société aérienne turque «Turkish Airlines» assure à peu près 4 rotations sur Kinshasa, transportant des marchandises et de commerçants des deux pays

Avec ACP.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Martin Fayulu: “on m’a proposé la place de Tshibala”

Le candidat de la coalition LAMUKA à la prochaine Présidentielle révèle avoir reçu une offre du pouvoir congolais d’être nommé Premier ministre à la place de Bruno Tshibala. 

France: un rapport secret éclabousse le Rwanda et sa candidature à la Francophonie

Soutenue par le président français Emmanuel Macron, la candidature du Rwanda au Secrétariat général de la Francophonie vient de prendre du plomb dans l’aile avec des révélations accablantes de la presse française sur le rôle de Paul Kagame dans les massacres des civils durant le génocide dans son pays et dans l’Est de la RDC.

Après Genève, Félix Tshisekedi “reconnaît son erreur” et appelle à être soutenu “par la prière”

Félix Tshisekedi affirme reconnaître son erreur après avoir soutenu l’élection de Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition la semaine dernière à Genève.

Félix Tshisekedi: “Moïse Katumbi va me donner quoi que je n’ai jamais eu depuis ma naissance”

Félix Tshisekedi a haussé le ton pour dénoncer les accusations autour de sa relation avec l’ex-gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi.