L’artiste Koffi Olomide s’invite dans la polémique électorale

Il est connu sournois, calculateur et bien souvent critiqué. Mais Antoine Christophe Agbepa Mumba, dit Koffi Olomidé, artiste congolais de renommé mondial, sait frapper là où ça fait mal.  « J’ai sillonné l’Europe, le monde mais je n’ai jamais entendu parler de cet outil des élections. Je ne connais pas cette machine à voter. Pourquoi voulez-vous être pionnier en expérimentant une chose qui peut rendre la tâche difficile au pays ? » a lancé l’actuel Roi de la Rumba congolaise en direct d’une chaîne privée proche du pouvoir à Kinshasa.

“Il n’est pas aisé pour un candidat qui gagne les élections par tricherie de regarder sa femme en face et manger avec appétit, sachant bien que même son épouse ainsi que les gens qui viennent le féliciter sont au courant de la manière dont il est élu“, a-t-il poursuivi.

Suffisant pour déclencher un véritable lynchage contre sa personne du côté de la majorité au pouvoir. La télévision nationale, la RTNC, s’est chargée de répondre à l’artiste congolais dans un éditorial assassin.  Dans leur réquisitoire, nos confrères n’ont pas manqué de rappeler tout le caractère sulfureux de l’artiste, qui est en ce moment moment sous le coup de plusieurs mandats d’arrêt notamment en Zambie et en France.

Et comme bien souvent dans les duels politiques en RDC, Koffi Olomide peut compter sur le soutien des opposants qui dénoncent ces machines à voter susceptibles de réellement fausser les résultats des prochaines élections.

Cependant, s’il reste défendable dans son droit de prendre la parole, Koffi Olomide n’a toutefois n’a jamais fait les choses au hasard. Sa sortie, visiblement calculée, a réussi à le placer au coeur même d’un départ crucial en RDC. Bientôt peut-être, Koffi chante la machine à voter.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

A Kindu, Olive Lembe appelle à ne pas voter pour “ceux qui ont épousé des étrangères”

La campagne électorale devient rude en République démocratique du Congo. Du côté du pouvoir, la Première dame Olive Lembe Kabila est entrée en scène cette semaine. 

Jean-Pierre Kambila: “la RDC est un pays majoritairement chrétien, un homo ne peut diriger notre pays”

Officiellement clôturée, la campagne électorale en République démocratique du Congo continue sur les réseaux sociaux en attendant les élections du 30 décembre prochain. Ce dimanche, elle vire à une séance de propos homophobes.

Un problème de logement pour le président Félix Tshisekedi

Le nouveau président de la République démocratique du Congo a passé la nuit dans un hôtel à Kinshasa, dans l’attente de l’aménagement d’une résidentielle officielle.