Ouverture d’une information judiciaire: Moïse Katumbi se dit non encore saisi par la justice belge

“Je vous confirme que le Parquet vient d’ouvrir une information judiciaire pour « faux en écriture publique à l’encontre de Moïse Katumbi”, rapporte Jeune Afrique citant les propos de Gilles Blondeau, substitut du procureur du Roi au Parquet de Halle-Vilvoorde.

Contacté par POLITICO.CD, Olivier Kamitatu  directeur de cabinet de Moïse Katumbi indique qu’officiellement, Moïse Katumbi n’a pas encore été notifié par la Belgique sur une ouverture d’un dossier judiciaire à son encontre.

“À ce stade, aucune information car nous ne sommes pas saisis. Et vous comprendrez qu’on ne peut réagir sérieusement de manière claire, précise et complète sur base d’un article de presse” a dit Olivier Kamitatu dans un échange avec POLITICO.CD.

Le 24 juillet, lors d’une conférence de presse, son porte-parole Olivier Kamitatu assurait que Moïse Katumbi réside en toute légalité en Belgique.  “Il n’y a aucun problème de document ayant trait à sa résidence dans le royaume de Belgique, déclarait-il. Il n’est pas clandestin ou dans l’illégalité.”

De son côté, son avocat français, Me Eric Dupont-Moretti, avait estimé lors d’une conférence de presse “qu’on a déjà trois procédures (judiciaires) ; on ne va pas en rajouter une qui n’existe pas”.

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

“Il y a eu un deal entre les autortiés et Clément Kanku”, affirme un proche du Pouvoir!

Un député congolais membre de la coalition des partis au pouvoir a révélé à POLITICO.CD l’existence d’un “deal” entre “les autorités” et l’ancien ministre Clément Kanku pour “tenir l’affaire sous scellée”