La police salue le civisme de militants de Jean-Pierre Bemba

Le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa a déclaré dans un communiqué que le sénateur Jean-Pierre Bemba Gombo, a bénéficié de la protection de la police durant tout son séjour dans la capitale Congolaise; conformément aux instructions reçues de la hiérarchie et sur demande du sénateur Bemba.

“De son arrivée à Kinshasa en provenance de Bruxelles le mercredi 1er août à son retour en Belgique ce dimanche 05 août, le commissariat provincial a veillé sur la sécurité du sénateur et de sa famille dans tous leurs déplacements à la commission électorale nationale indépendante, à la cathédrale Notre Dame du Congo et sur le chemin de l’aéroport international de N’djili pour se rendre à Gemena” écrit le communiqué signé par le général Sylvano Kasongo.

Les éléments de la police commis à cette tâche ont travaillé dans le professionnalisme en respectant scrupuleusement les ordres. Ainsi, “aucun incident majeur n’a été enregistré  pendant cette mission malgré les provocations dont la police a fait l’objet de la part de certains militants du parti politique du sénateur Bemba” relève le document.

A travers cette communication, le commissariat provincial de la police de Kinshasa a profité de l’occasion pour appeler les différentes formations politiques implantées à Kinshasa à l’éducation civique et patriotique de leurs militants.  “En effet, ces derniers doivent savoir que la police est apolitique, elle travaille suivant les missions lui assignées par la constitution de la République dans le respect des droits humains” a conclut le document.

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.