RDC: L’OIM s’insurge contre l’utilisation frauduleuse de son logo
L’OIM fait appel à la biométrie pour aider les déplacés en République démocratique du Congo
Dans un communiqué parvenu à Politico.cd, l’organisation Internationale pour les Migrations (OIM) déplore l’utilisation frauduleuse de son logo par un groupe d’individus dans le territoire de Mwenga, en province du Sud Kivu .
Ces individus note  Jean-Philippe Chauzy , chef de mission de l’OIM en RDC, vendent des jetons aux membres de communautés locales dans les groupements  Tubimbi et Mukanga en leur promettant de bénéficier d’une assistance humanitaire.
” L’OIM tient à souligner qu’elle n’a jamais vendu des jetons aux membres des communautés, et ne leur a jamais demandé de payer pour la reception d’une assistance”, note l’organisation internationale pour la migration dans le document.
L’agence Onusienne a précisé qu’elle travaille en étroite collaboration avec les autorités congolaises pour qu’une enquête officielle soit diligentée pour trouver les responsables de cette fraude.
Kerima

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Un rapport secret de l’ONU fait des révélations sur la mort de ses experts au Kasaï

Un groupe d’experts de l’ONU, dont deux membres ont été tués alors qu’ils enquêtaient sur des fosses communes en République démocratique du Congo, n’a pas exclu l’implication de membres de la sécurité d’Etat dans le crime, selon un rapport que l’AFP a pu consulter.

“Il y a eu un deal entre les autortiés et Clément Kanku”, affirme un proche du Pouvoir!

Un député congolais membre de la coalition des partis au pouvoir a révélé à POLITICO.CD l’existence d’un “deal” entre “les autorités” et l’ancien ministre Clément Kanku pour “tenir l’affaire sous scellée”

Roger Lumbala: “l’opposition est responsable du glissement annoncé en 2017”

Dans un entretien accordé à Habari RDC, la plus importante plateforme de…

RDC: Bemba s’est-il tiré une balle dans le pied?

Dans une interview à Jeune Afrique, l’ancien vice-président congolais s’est attaqué à Joseph Kabila, dans des termes qui n’ont pas manqué de faire jaser du côté de l’opposition?