Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min

Le Palu appelle la MP à soutenir son candidat à la Présidentielle « conformément aux accords de 2011 »

Le Parti Lumumbiste Unifié (PALU) n’en fini pas de faire bouger les lignes au sein de la Majorité au pouvoir en République démocratique du Congo. La rencontre entre le président Joseph Kabila et son leader Antoine Gizenga à Kinshasa cette semaine commence à livrer son contenu.

Wolf Christian Kimasa, nouveau Secrétaire Permanent et porte-parole du PALU livre le contenu de l’entretien au Palais de la nation entre des responsables de ce parti et le président Joseph Kabila. Selon lui, le PALU a demandé au Chef de l’Etat, leader de la Majorité Présidentielle, de respecter les accords qui ont été conclus avec son mouvement en 2011.

« En 2006, le Chef du parti avait signé des accords avec le Président de la République alors candidat. Nous sommes allés rappeler ces accords« , dit-il dans une interview accordée au journal LE SOFT Internationale.

« Il y a eu les accords de 2011 qui stipulaient que le PALU ne présenterait pas de candidat à la Présidence de la République mais que le prochain tour serait le sien. Nous sommes donc allés rappeler ces accords. Mais puisque le débat porte sur les regroupements politiques, le PALU pense que la gauche doit se rassembler« , ajoute-t-il.

Au sein de la majorité, cette démarche est perçue comme un « simple chantage ». Des cadres de la famille politiques du président Kabila accusent le Palu de pas vouloir réellement présenter un candidat président. « Qui vont-ils présenter? Antoine Gizenga a 92 ans, il a même démissionné de la Primature pour incapacité physique. Muzito? qui va voter Muzito dans ce pays? » s’interroge un cadre sous le sceau de l’anonymat.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...