Quand le visa de Bruno Tshibala expire en plein Paris

Nous sommes à Paris, explique Jeune Afrique dans son édition de la semaine. Le Premier ministre congolais Bruno Tshibala, qui séjourne en Europe depuis plusieurs jours dans un cadre privé, s’offre un nouveau tracas.

En effet, expliquent nos confrères, quatre jours seulement après son arrivée à Paris, Bruno Tshibala s’est aperçu, le 6 mars, que son visa Schengen venait d’expirer. “Problème: le même jour, le Premier ministre congolais projetait de se rendre à Londres et de revenir ensuite dans la capitale française. Il s’est ainsi retrouvé bloqué, jusqu’à ce que le Quai d’Orsay lui délivre un nouveau visa, le 7 mars“, note Jeune Afrique. 

Aussitôt après, « Brutshi » s’est envolé pour la capitale britannique, où il a participé, le 8 mars, à un débat organisé par le think tank Chatham House. Des changements improvisés qui ont désorienté le service français de la protection (SDLP), chargé de la sécurité rapprochée des hôtes étrangers…”, ajoute-t-on. 

Outre cet incident, Bruno Tshibala s’est également fait remarquer par une série de photos selfies sur les réseaux sociaux, déclenchant une vive polémique sur les raisons réelles de sa visite en Europe, au moment où son cabinet prend feu à Kinhsasa.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

A Genève, Martin Fayulu “m’a demandé de lui garantir le poste de Premier ministre”

Nouvelle révélation autour du fiasco de Genève. Félix Tshisekedi, dans une interview à Jeune Afrique, affirme que Martin Fayulu lui avait demandé de lui “garantir le poste de Premier ministre” une fois qu’il aurait voté pour lui. 

A Kindu, Olive Lembe appelle à ne pas voter pour “ceux qui ont épousé des étrangères”

La campagne électorale devient rude en République démocratique du Congo. Du côté du pouvoir, la Première dame Olive Lembe Kabila est entrée en scène cette semaine. 

Jean-Pierre Kambila: “la RDC est un pays majoritairement chrétien, un homo ne peut diriger notre pays”

Officiellement clôturée, la campagne électorale en République démocratique du Congo continue sur les réseaux sociaux en attendant les élections du 30 décembre prochain. Ce dimanche, elle vire à une séance de propos homophobes.

Un problème de logement pour le président Félix Tshisekedi

Le nouveau président de la République démocratique du Congo a passé la nuit dans un hôtel à Kinshasa, dans l’attente de l’aménagement d’une résidentielle officielle.