Quand Boshab sermonne « tous » les gouverneurs contre Filimbi et LUCHA

1
758

Dans cette lettre du 03 novembre dernier, dont Politico.cd s’est procurée une copie, il est reproché aux gouverneurs de provinces de laisser des ONG « sans personnalités juridiques » d’y tenir des activités.

« A ce jour, je constate outre le fait que la liste des associations oeuvrant dans les provinces ne m’a pas été transmise, mais aussi, que les associations anarchisantes comme Filimbi et Lucha continuent à s’implanter dans vos provinces alors qu’elles ne disposent d’aucune couverture juridique« , s’indigne le ministre congolais de l’Intérieur et de la Sécurité.

Les mouvements citoyens de la Lutte pour le Changement (LUCHA) et le FILIMBI (Siffler en swahili) sont dans les collimateurs du gouvernement congolais, alors qu’il militent contre le troisième mandat du président Kabila à la tête du pays, interdit par la constitution. Plusieurs membres de ces mouvements sont souvent emprisonnés par les autorités congolaises.

« Il est inconcevable que vous-même, premiers serviteurs et défenseurs de l’Etat dans vos provinces, vous puissiez prendre des attitudes qui ne sont pas de nature à affermir l’autorité de l’Etat« , dit Evariste Boshab dans cette lettre adressée à tous les gouverneurs de provinces, au président Joseph Kabila et à plusieurs autres membres du gouvernement.

« La proposition du Gouvernement que vous devez faire prévaloir est claire : les ONG sans personnalité juridique n’ont pas droit de cité en République démocratique du Congo« , conclu M. Boshab.

1 COMMENTAIRE

  1. Lucha et Filimbi sans personnalité juridique, n’empêche que ces derniers ont étaient reçus par Kabila pour les débaucher! est quand ces jeunes combattants patriotes dit NON à Kabila, ils sont devenus nuisibles donc il faut les neutraliser..!
    Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage.
    Il faut savoir lire le temps, Tambwe l’heure du changement a sonner il faut savoir partir pendant qu’il est temps
    le 19 Déc, ça sera tard.!

Comments are closed.