Partrick Nkanga, président de la ligue des jeunes du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie(PPRD), a invité les mouvements citoyens LUCHA et FILIMBI à discuter autour des enjeux de l’heure avec la jeunesse du PPRD.

Dans tribune envoyée à Politico.cd, Godefroid Mwanabwato Kahombo, activiste de la Lucha revient sur les raisons du refus des mouvements citoyens à débattre avec les jeunes du parti présidentiel, en donnant ses 4 raisons.

1. Notre Interlocuteur c’est Joseph Kabila et non ses acolytes

Nous n’avons rien à dire à des acolytes du Président Kabila pendant que nous savons où le trouver lui-même. Ce que nous avions à lui dire, nous le lui avons dit en face à Goma et il doit encore s’en souvenir. Cette position lui est signifiée à Goma reste inchangée. Monsieur Nkanga et sa ligue ne sont pas nos interlocuteurs. C’est Monsieur Kabila notre interlocuteur.

2. La Lucha n’est pas l’organe d’un parti politique

“La LUCHA n’est pas l’équivalent d’une simple ligue des jeunes d’un parti politique. Qu’ils cherchent leur équivalent ailleurs. La LUCHA est un état d’esprit qui transcende les clivages des partis politiques et des générations.”

3. Le PPRD a besoin d’un débat interne avant tout

Monsieur Nkanga vient d’être investi dans ses nouvelles fonctions. Nous l’en félicitons. Mais s’il est à la quête de visibilité, nous lui proposons une piste alléchante: qu’il crée un courant de pensée des jeunes et ouvre le vrai débat au sein de son propre parti en perte des repères. Le débat dont la jeunesse du PPRD a besoin est un débat interne. Patrick Nkanga doit s’interroger sur l’avenir de son parti après l’expiration du dernier mandat du président Kabila. Il doit se demander pourquoi son parti n’est pas en mesure de proposer une alternative à Joseph Kabila et de trouver un autre congolais (un jeune de sa ligue, par exemple) en son sein, capable de porter haut le flambeau de ce parti. La jeunesse du PPRD a visiblement besoin de venir à la LUCHA pour apprendre le patriotisme et le sens du combat pour des vraies valeurs. Ceci lui permettra de faire bouger un peu les lignes au sein du Parti présidentiel et de la Majorité au pouvoir. Nous sommes prêts à les recevoir et à leur inculquer des séances de LUCHOLOGIE adaptées.

4. Ce n’est pas puisque nous sommes jeunes que nous ne devons débattre qu’avec les jeunes

Ce n’est pas une question des jeunes qui débattent sur les élections. Notre lutte va au delà des générations. De la même manière qu’elle transcende les clivages politiques. C’est le peuple congolais, tous âges confondus, qui exigent la redevabilité des actes des autorités et qui aspire à façonner un nouveau type de citoyenneté au coeur de l’Afrique.

19 comments

  1. Je suis fier de mes semblables de la Lucha et Filimbi. Le Congo a plus que jamais besoin des fils et des filles qui rêvent de donner à cette nation ce qu’elle n’a jamais eu depuis sonaccession à l’indépendance. Elle est riche mais elle manque des hommes. Cette génération ne passera pas sans qu’elle ne sauve la RDC. Des belles réponses à une jeunesse qui veut copier et restituer ce qui détruit mon Congo

  2. Trop clair pour être commenté. Nous , présidents des ligues des jeunes devons avant tout trouver de piste d alternance au sein de nos partis respectifs car la jeunesse étant l’espoir de l’avenir. ..préparons cet avenir .

  3. Tres intelligent mwanabwato godefroid, merci beaucoup mon frere pour ta franchise et ta sagesse , ces jeunes ont besoin d’etre enseigner sur le patriotisme et non les fanatisme sans ame ni morale . Ne perd pas ton temps a de debat bouyabaise avec ces jeunes pprdiens, ils ont beaucoup a apprendre . Courage lucha we are together

  4. Jeune? Patrick est-il jeune?il doit avoir honte de sa personne qu’on traine. Jeune en Rdc est synonyme d’incapable. J’espère que ce n’est pas à ce titre qu’il es nommé : responsable des incapables. Et ça se voit c une masse de retraités qui font la loi dans son parti pprd. Il n’est comparable aux personnes engagées dans Lucha.

  5. Coup des chapeaux à nos amis de LUCHA , un message en terme d’ enseignement pour une ligue des jeunes sans repérer !

  6. Bien dit nous sommes ensemble nous ne pouvons qu’encourager des vraies valeurs républicaines et non le fanatisme aveugle.

  7. je suis fier de vous. les jeunes du PPRD comme leurs parents sont ivres du lait, du pouvoir, ils ne peuvent pas penser autrement comme vous et toute la population pour laquelle vs vs battez. Courage mes enfants

  8. QUE LA TRANSITION APRES LE 19 DECEMBRE 2016 SOIT CONDUITE SOUS LA PRESIDENCE DE L’ACTUEL PRESIDENT DU SENAT, KONGO WA DONDO!
    QUE VIVE L’ALTERNANCE PACIFIQUE DU POUVOIR EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO!
    QUE VIVE LA DEMOCRATIE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO!
    QUE VIVE LES INSTITUTIONS FORTES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO!
    QUE VIVE LE RESPECT SCRUPULEUSE DES LOIS ET DE LA CONSTITUTION DE LA REPUBLIQUE DEMOCTRATIQUE DU CONGO !

  9. Courage mes chers compatriotes. Je vous soutiens et j’admire la justesse de vos réponses et de votre idéale. C’est un défi à la médiocrité et au manque de patriotisme dont fait preuve le PPRD. Un parti qui ne survivra pas après Kabila. Le MPR en est la preuve. Encore une fois courage et merci.

  10. Felicitation vraiment ça c’es la Luchologie, tout le monde a besoin de ce changement meme la jeunesse PPRD reconnais que la Lucha est superieur

  11. Si vous plait lucha, ne nous décevez pas. On a les yeux sur vous, ainsi que sur tous Les jeunes qui pensent positivement et librement sur tout l’étendue de l’Afrique, car l’espoir d’un Afrique meilleur est entre ces bonnes mains.

  12. Allez les gars, vous êtes si adorables. Votre franc parlé prouve à suffisance que vous appartenez à une autre classe, non celle du gain du ventre, mais plutôt de celle qui veut marquer l’histoire de l’Afrique. Que ceux ou celles qui veulent continuer à vivre au crochet des détenteurs du pouvoir par défi pour habiller un autre monstre de la dictature, comme du temps de Mobutu, comprennent désormais que la peur appartient désormais au passé de l’histoire!

Comments are closed.