Voici la lettre d’Etienne Tshisekedi à Corneille Nangaa

Le Rassemblement des forces acquises au changement a décrété, lundi 19 septembre une marche dénommée sit-ins sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Cette manifestation avait pour objectif d’aller déposer, devant les institutions de la République et ambassades installées au pays, une lettre de “préavis” demandant au gouvernement en place de quitter le pouvoir le 19 décembre en cas de la “non organisation des élections“.

Dans cette lettre de deux pages, Etienne Tshisekedi “enjoint” au président de la CENI de convoquer la présidentielle “telle que le stipule la Constitution

La lettre d’Etienne Tshisekedi

IMG-20160920-WA0049 IMG-20160920-WA0048

 

13 commentaires
  1. J’espère que tout se passera bien pour ma terre patrie la RDC.
    Non au pillage,et aux tueries.
    Je pense qu’il est maintenant temps que nos très chers politiciens pensent sincèrement à la population qui du reste en a mare de leur mascarade.

    1. Mon cher Ngoy Kanyeba et les autres. En écrivant il faut bien préciser les chose. Ce le pouvoir qui a délibérément fait le malin par mauvaise foi de ne pas organiser les élections . Ce pas tous les politiciens. Nous Congolais devons être jusqu’aboutisse et exigeant.

  2. Une lettre qui émerveillerait quiconque et sujet congolais dans la clarification de la gestion d’élections notamment présidentielles par la CENI en RDCONGO

  3. Pourquoi pas travailler pour les peuples,aujourd’hui,ou est malu malu paix à son âme ne cherchez pas les sangs de tous ceux victimes vous retombent

    1. Chers compatriotes :Ce qui fera de nous un peuple digne,c’est tout simplement le respect de dire et de faire qui passe par la seule Constitution. Il est temps que nous sachions qu’est-ce que nous voulons : un pays fort et beau plus qu’avant. Vous avez fait ce que voudriez faire laisser la loi gouvernée le pays et non pas vos appétits de vous accrocher au pouvoir. J’espère quand on sert loyalement son pays on n’a pas peur du lendemain, d’ailleurs le peuple vous désignera comme modèle. Arrêtons la médiocrité cher compatriote.

  4. Si le président de la ceni est dans l’impossibilité d’organiser les scrutins conformément aux prestations de son serment qui le lie alors qu’il démissionne pour sauver son honneur

    1. Le gars reliés au président actuel n’au besoin d’aucun honneur . Ils ne pèsent qu’au mandats un point barre. Et nous on n’est ni citoyen ni peuple rien que des électeurs. Regardez nous n’avons même pas de carte d identité. Dites moi ou avez vous vu ca

  5. Nous devons dire la vérité au peuple congolais. Le mensonge ne doit pas et jamais triompher sinon la jeunesse congolaise n’aura jamais de repère dans la vie. Il n’y a pas de manoeuvres dilatoires de la part de la CENI comme prétend Mr Tshisekedi. Qui ont refusé tous les calendriers proposés par La CENI? ce sont lui et son parti UDPS, l’opposition en général, la communauté internationale et une partie de la société civile. Qui ont récusé les membres de la CENI? Ce sont les mêmes, on a perdu beaucoup de temps pour choisir une nouvelle CENI. Tout le monde ne veut plus du fichier électoral de 2011. On doit renouveler le fichier électoral. Sans un fichier électoral, il est impossible d’organiser les élections. Comment demander les élections aujourd’hui sans un fichier électoral? Demandez à Mr Tshisekedi, comment on peut organiser les élections sans un fichier électoral? Le financement des élections? L’argent est-il arrivé à temps ou pas à la CENI? On s’est-il retrouvé dans la situation où la CENI était paralysée faute d’argent? Les lois électorales votées au parlement ont-elles étaient prêtes à temps pour permettre la CENI de fonctionner, organiser les élections? A bien régarder, il n’y a aucune manoeuvre dilatoire de la part de la CENI. Tous les experts (ONU, OIF, ONG américains) sont d’avis que chaque partie a sa part de responsabilité dans le retard du processus électoral. Tous sont responsables alors personne n’est responsable ! Tout le monde doit être sanctionné alors personne ne doit être sanctionné. L’UDPS a négocié avec le pouvoir pour un dialogue et tout ce qu’elle a demandé lui a été donné. A la dernière minute, c’était l’esquive, la dérobade et des nouveaux préalables dilatoires pour ne pas participer au dialogue. Où se trouve la responsabilité de la CENI in fine? Vous demandez le dialogue, vous ne voulez pas y participer! Voulez-vous vraiment qu’on s’organise pour des élections dans un délai le plus court possible? Le délai court ou la transition est le temps techniquement nécessaire pour organiser les élections. Pourquoi organisez-vous les manifestations, le sit in qui deviennent des pillages, des casses, des chasses aux hommes du pouvoir ou sympathisants du pouvoir et entraînent des blessés et des morts ? Mr Kabila ne sera pas candidat à la présidentielle. La bible, les évangiles de la RD Congo, la constitution, ne lui permet pas de briguer un nouveau mandat. Vous le savez très bien. De quoi avez-vous peur? Il a déjà dit qu’il respectera la constitution. Vous voulez qu’il parle. Quelle est la valeur de la parole de Mr Kabila par rapport à la Bible, aux évangiles? Aucune. Croyez-vous à la Bible et aux évangiles? Ou vous croyez seulement à la parole de Mr Kabila? Nous compatissons tous au deuil à travers la RD Congo, Paix aux âmes victimes de la barbarie politique !

    1. Joel Bavwidi, je suis “emerveille” par tant de legerete dans votre expose. La Constitution prevoit un cycle electoral periodique, a des dates precises pour les presidentielles. Le gouvernement est tenu de proceder a des ponctions annuelles de 250 millions de dollars pour s’assurer de l’organisation des elections. Lesdites elections ne sont pas l’affaire de l’opposition mais plutot un imperatif, une oligation pour le president qui a prete serment devant Dieu et devant les hommes pour en assurer la regularite. Le fichier electoral corrompu qui a permis les fraudes massives de 2011 ayant amene Kabila a la tete de l’Etat devait etre revisite durant les 5 annees du dernier mandat de Kabila pour permettre la tenue des elections sans encombres. L’identification des citoyens ainsi que l’enrolement des nouveaux majeurs auraient du etre la priorite du gouvernement une fois sorti des elections chaotiques de 2006 et, plus tard, de 2011. Aucune demarche n’a ete initiee a ce propos. Le gouvernement et son president ont prefere se lancer dans le decoupage des provinces, la constructions d’immeubles intelligents et les multiples scandales de Panama papers et autres. L’opposition n’y est pour rien. La CENI, qui n’a d’independance que le nom, est instrumentalisee par Kabila. Elle lui est assujettie et lui sert de caisse de resonnance, au mepris des prescrits de la Constitution. Sous d’autres cieux, Naanga aurait eu la decence, la dignite d’homme pour demissionner. En RDC, tant qu’on peut se faire un peu d’argent, les interets de la nation ne valent pas grand chose. Les manoeuvres dilatoires de la fameuse majorite au pouvoir ont fini par irriter les Congolais. Janvier 2015 aura marque le depart d’une contestattion populaire sans precedent qui aura pousse les Senateurs a faiire un pladoyer pour un Etat ‘serieux”, “responsable” et tenant compte des aspirations du peuple. Le Prof Mokonda Bonza a offert une prestation magistrale en presence de Prof Lumanu de l’Office national de l’identification, de M. Boshab, Mova et toute la clique des vautours qui tient lieu ‘dhommes politiques” de la RDC. Tentatives de refonte de la Constitution, notamment en deverouillant l’article-tabou 220; la modification du mode electoral et la tentative d’imposer un referendum sont les trois entorses majeures retenues a charge de la MP. La sollicitation d’interpretation abusive de l’article 70 de la Constitution par la Cour constitutionnelle est une autre preuve du desir mal cache de Kabila et ses sbires de se maintenir au pouvoir. Toutes ces inepties ont culmine avec la convocation de ce dialogue bidon qui, au lieu de poser de vraies et solides bases pour la cohesion nationale, ne se relevent que stratageme de plus pour flouer le peuple congolais et, par voie detournee, lui imposer un president, un regime dont il ne veut pas. Les derapages observes depuis janvier 2015 et qui ont culmine le 19 et le 20 derniers sont a mettre sur le dos du gouvernement qui, de facon deliberee, s’est entetee a enerver la population par l’arrogance de ses representants, notamment Mende, Atundu, Kin Kiey, Boshab. Sur eux ainsi que sur tous ceux qui se compalisent dans cette fourberie meurtriere et sur leur progeniture retombera le sang des notres, tombes sous les balles des barbares mercenaires etrangers, pour la seule raison qu’ils revendiquaient un droit qui leur est reconnu par la Constitution. Pour le reste, l’avenir nous dira quoi. Vous avez cherche la guerre? Eh bien, vous l’aurez. Ou que vous soyiez, nous vous denicherons et vous ferons payer cher la misere de notre peuple.

  6. La ceni et le gouvernement en place sont unique responsable des tueries perpétrées en nos jours en RDC. ils répondrons a ces actes au prochain gouvernement. Que vive le peuple congolais et vive la Republique Démocratique du Congo.

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Un rapport secret de l’ONU fait des révélations sur la mort de ses experts au Kasaï

Un groupe d’experts de l’ONU, dont deux membres ont été tués alors qu’ils enquêtaient sur des fosses communes en République démocratique du Congo, n’a pas exclu l’implication de membres de la sécurité d’Etat dans le crime, selon un rapport que l’AFP a pu consulter.

France: un rapport secret éclabousse le Rwanda et sa candidature à la Francophonie

Soutenue par le président français Emmanuel Macron, la candidature du Rwanda au Secrétariat général de la Francophonie vient de prendre du plomb dans l’aile avec des révélations accablantes de la presse française sur le rôle de Paul Kagame dans les massacres des civils durant le génocide dans son pays et dans l’Est de la RDC.

“Il y a eu un deal entre les autortiés et Clément Kanku”, affirme un proche du Pouvoir!

Un député congolais membre de la coalition des partis au pouvoir a révélé à POLITICO.CD l’existence d’un “deal” entre “les autorités” et l’ancien ministre Clément Kanku pour “tenir l’affaire sous scellée”

Félix Tshisekedi: “Moïse Katumbi va me donner quoi que je n’ai jamais eu depuis ma naissance”

Félix Tshisekedi a haussé le ton pour dénoncer les accusations autour de sa relation avec l’ex-gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi.