samedi, octobre 3, 2020
DRC
10,729
Personnes infectées
Updated on 3 October 2020 à 12:08 12 h 08 min
DRC
274
Personnes en soins
Updated on 3 October 2020 à 12:08 12 h 08 min
DRC
10,183
Personnes guéries
Updated on 3 October 2020 à 12:08 12 h 08 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 3 October 2020 à 12:08 12 h 08 min

Dialogue: l’Opposition obtient la Primature, ça chauffe dans la salle!

- Publicité-

Jusqu’à 18h30, heure de Kinshasa, les délégués de la Majorité et ceux de l’Opposition n’arrivaient  toujours pas à trouver un consensus pour « boucler » l’accord final sanctionnant le Dialogue politique qui s’est ouvert depuis le 1er septembre 2016.

Pour Vital Kamerhe, co-modérateur pour le compte de l’opposition, il faut « à tout prix » que la date de la présidentielle soit « clairement mentionnée » dans l’accord final.

« Non », rétorque la Majorité présidentielle. Pour la famille politique du président Joseph Kabila: « seule la Commission Electorale Nationale Indépendante +CENI+ pourra publier ultérieurement un calendrier » à cet effet.

Par ailleurs, des sources concordantes rapportent à Politico.cd que toutes les parties « sont d’accord pour confier la Primature à l’Opposition », dans le cadre d’un gouvernement d’union nationale qui sera mis sur pied.

Au point mort depuis le lundi 12 septembre suite au désaccord entre Opposition et Majorité sur l’ordre des scrutins, le Dialogue politique n’a reprise que le jeudi après-midi à l’issue des négociations directes entre le Pouvoir et l’Opposition;

« Le gouvernement sera réformé. Nous mettrons en place un gouvernement que nous co-gérerons entre la majorité présidentielle, l’opposition et la société civile « , a déclaré M. Mwamba lors d’un point de presse sanctionnant la reprise du Dialogue hier à Kinshasa.

Toutefois, plusieurs partis d’opposition boudent toujours le Dialogue convoqué par le président Joseph Kabila, qu’ils soupçonnent de vouloir étendre son mandat présidentiel au-delà du 19 décembre. Le Rassemblement, Etienne Tshisekedi et Moïse Katumbi  en tête, y compris le MLC de Jean-Pierre Bembe disent « attendre encore un vrai dialogue inclusif « .

- Advertisement -
- Advertisement -

28 Commentaires

  1. nous voulons la paix au Congo ,nous ne voulons plus que le sang coule, nous voulons le développement économique pour que le peuple se retrouve. nous avons besoin de l’établissement de l’Etat de droit dans notre grand Congo, nous voulons vivre avec dignité. svp chers politiciens mettez de coté vos ventre et regardez l’intérêt commun de l’avenir de notre beau pays

    • Papa le Congo de l’opposition et de la majorité. n’existe pas. Voyez maintenant là ou les choses sont claires : kamerhe n’a voulu autre chose ke retournez en son point de départ. Ns congolais voulons de changements structurels et fondamentaux de l’État et des institutions. nous n’avons pas a faire aux individus et a leurs ego. c’est honteux pr moi de voir de grand prof se comporter en intellectualistes sans pertinence. Maintenant le pays commence a consommer le chaos. A qui se vouer qd les opposants vont gérer resteront ils opposants. Le gd Congo a fait la honte. A Dieu l’alternance

      • Mr Gedeon Batambula. Tu risqué de marcher eternellement comme l’indique ton nom. La riviere ne s’arrete jamais. Tu poursuivra la course ou tu l’auras prise. Congo ni Hewa>

    • Le gouvernement est défaillant, il doit quitter et démissionner a l’occasion dudit dialogue car toutes les démarches qui ont été mené par les députés nationaux pour le démettre ont été tjrs empêché par certains des « animateurs des institutions »…

  2. nous voulons la paix au Congo ,nous ne voulons plus que le sang coule, nous voulons le développement économique pour que le peuple se retrouve. nous avons besoin de l’établissement de l’Etat de droit dans notre grand Congo, nous voulons vivre avec dignité. svp chers politiciens mettez de coté vos ventre et regardez l’intérêt commun de l’avenir de notre beau pays…

  3. Un gouvernement avec l’opposition? Cela n’a aucun sens. Tous ceux qui entrent au gouvernement font désormais partie de la majorité et ne sont plus opposition!

    • Vous oubliez vite l’histoire récente de notre pays, c’est le même Vital Kamhere qui a conclu l’accord des cascades à Sun city avec le Mlc soutenu par la communauté internationale qui n’a pas tenu car rejeté par les mêmes contractants puis par les non contractants par son manque d’inclusivité jusqu’à ce que la communauté internationale impose un nouveau round inclusif qui aboutit à la signature de l’accord historique de Sun City qui mit fin à la division et la guerre en Rdc.

    • Les Congolais ont une courte mémoire, Kabila et Bemba avaient signe un accord en Afrique du sud, qui pouvais croire qu’ils reviendraien à la case du départ. Tu es vraiment perdu mr, 32 ans de Mubutu et 15 ans de Kabila … que veux tu au juste ? Que le peuple contunue à souffrir parce que les Kabila, Kamerhe et consort doivent accomplir leur projet ? Nous n’attendons rien de la communauté Internationale, le dictateur de Burkina a fuit le pays malgré le soutien de mr hollande et aujourd’hui il est devenu Ivoirien … Personne ne sait ce que démain nous reserve. Lorsque l’honorable Ewanga parlait du partage de pouvoir au sois disant dialogue qui n’est qu’un monologue, certains comme vous ont pensés au mensonge, ou es ce que nous en sommes. Des personnes comme vous mérite d’être briler vif.
      Les choses changérons un jour et ce peuple meutri finira par ce prendre en charge.

  4. Le fait que la majorité refuse de fixer la date montre déjà que ce dialogue aura été une duperie. En tout cas, sans date, l’opposition a été piégée et cela va cssoulever

    • Mais c’est une méprise terrible que d’avoir cru le contraire , tout n’a été que fiction intellectuelle pour obtenir le dépassement de délai constitutionnel qui, quoi qu’il en soit, demeure une violation de la constitution. N’est-ce pas vrai que l’intelligence est tout à fait étrangère aux résolutions de la volonté dit-on et qu’il faille qu’elle la prenne en flagrant délit pour deviner ses intentions véritables…
      Nous avons besoin de rester vigilant pour ne pas cautionner passivement la disqualification de notre constitution. Le dialogue ne pourra aucunement prévaloir la constitution ni tenir lieu du pouvoir constituant.

  5. N’ayons pas une courte mémoire. Pensez vous que ce gouvernement est près à céder ? Nous savons tous le rôle qu’a toujours joué les opposants accompagnateurs ds notre pays,ce n’est pas aujourd’hui qu »ils seront capable de fléchir leurs ancienne famille politique.Moi je confirme que le vrai dialogue viendra et la diaspora y sera représentée.

  6. N’ayons pas une courte mémoire. Pensez vous que ce gouvernement est prèt à céder ? Nous savons tous le rôle qu’a toujours joué les opposants accompagnateurs ds notre pays,ce n’est pas aujourd’hui qu »ils seront capable de fléchir leurs ancienne famille politique.Moi je confirme que le vrai dialogue viendra et la diaspora y sera représentée.

  7. Depuis le début, ce dialogue est plus une campagne de la majorité pour draguer l’opposition qu’autre chose avec le traitre en chef, Vital. Et qu’on se dise la vérité on devait s’attendre à une fin en queue de poisson avec une telle mascarade

  8. Cessons de nous laisser berner par la diversion.Le fameux dialogue en est une.
    Évitons de donner l’impression d’avoir la mémoire courte.
    Nul n’est besoin de refaire ici l’histoire de notre pays de ces 57 dernières années.
    Congolais reprenons d’abord notre pays qui, aujourd’hui est entre les mains d’un prédateur en service commandé, avec hélas l’appui de tous ceux qui n’ont d’yeux que pour leurs poches,leur confort, leur prestige personnel,pourtant ne sont que de simples figurants et de faire- valoir d’un gouvernement téléguidé par des donneurs d’ordre qui ont intérêt que la RDC ne se libère jamais, afin de continuer à le gérer au détriment de son peuple.
    REVEILLONS NOUS.
    Le vrai problème du Congo aujourd’hui est celui de la LÉGITIMITÉ de celui qui le gère. C’est à dire, de sa prise en main par les congolais eux mêmes,avec à tête du pays un vrai, mais congolais intègre, loyal,patriote.Celui pour qui l’intérêt supérieur de la nation sera le fil conducteur de ses actions.
    Je suis d’accord avec JPK qui dit que nous ne devons rien attendre de la communauté internationale.Il a raison.
    Pour décider de l’avenir de notre pays,nous ne devons pas pour cela demander l’autorisation à quiconque, bien qu’en tant que pays membre des Nations Unies,nous devons, si c’est nécessaire, informer du bien fondé de nos décisions souveraines pour le bien de notre peuple.

    Posons nous la question.
    Quand on entend dire communauté internationale, qui est-elle exactement ?
    Je vous laisse répondre vous même.

    Le congolais doit avant toute chose RÉCUPÉRER SON PAYS.
    Le reste on verra. Le gérer ?une fois tous ces charognards écartés, emprisonnés et jugés, car beaucoup de nombreux congolais, membres complaisants de l’équipe actuel au pouvoir, ont de sérieux comptes à rendre à la nation.Une fois cette page tournée ,la vrai gestion rigoureuse de notre pays est possible.Les grandes compétences, le Grand Congo n’en manque pas, il en regorge, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.Elles sauront, à l’instar d’autres élites qui,à un moment décisif de l’histoire de leurs pays ont su relever le défi de son développement dans le sens de l’intérêt général.
    Les incompétents au pouvoir ont muselé l’élite qui n’adhère pas à l’injustice et à la mauvaise gouvernance.

    Ils se sont choisis pour festoyer sans scrupule entre bandits.

    Il est temps de les congédier et remettre la balle au centre pour rejouer ce match,qu’en ce début du 21e siècle, le Congo avec tous ses atouts ne connaîtra pas la défaite.

    Congolais congedions toute cette bande d’incapables et d’hypocrites dont certains qui sont soit-disant opposants viennent de laisser tomber leurs masques en laissant profiler à l’horizon la mise en place d’un gouvernement d’union nationale.

    Ne nous laissons pas berner, chassons-les.Ne perdons pas notre temps dans cette diversion de dialogue qui n’est qu’un plan B du maintien au pouvoir d’un Président Chargé de Mission par ceux qui tirent réellement profit de la non maîtrise du Congo par un(e) de ses vrai(e) fils ou fille. Car celui-là là ou celle-là ne laissera jamais son peuple mourir de faim.

    A bon entendeur………..

    • Qui dit vrai de tout ces commentaires? Les resultats negatives qu’ebergent la RDC emanent des opposants. Ils ne veulent pas mettre leurs egaux a cote’ pour le bien etre du Pays. Pour moi le vrai probleme , C’est le complexe de superiorite’ entre Tshisekedi et Kamerhe qui ne veulent pas depuis lors s’unir enfin de marcher ensemble. le vieux ignore plus le Petit et le Petit s’y croit plus meilleur que le vieux .Tous deux voulais posseder la primature selon l’accord cadre couvert par 2277. Car celui qui aura cette poste aura plus la chance de gagner les elections a la tete du Pays. Le combat en soit n’existe pas entre la MP et l’opposition plutot il existe entre le platform de Tshesekedi et de Kamerhe. Comme consequence la MP risqueriez de recuperer encore les affaires a cause de cette divergence entre Etienne et Vital.

    • mes amis le sang coule chaque jour dans Notre pays mais cette fois ci nous voulons une paix durable par le depart de Joseph kabila car c’est Lui le probleme et l’auteur de la crise actuelle dans Notre pats la RDC, pourquoi ne pas se prononcer pour faire taire les gens et apaiser les esprit de tous congolais qui veut voir l’organisation des elections a la fin de l’annee 2016.

  9. je sais que « l’honneur » n’est pas congolais. ça veut dire qu’à chaque qu’il y aura élection dans ce pays il faut qu’il y ait toujours négociations? il y en a marre.

    • L’alternance démocratique cette année ‘est impossible mai si on utilisé d’autre moyen biensur… qu’est ce qui va se passer le 19 septembre… le peuple doit se prendre en charge car il est le souverain primaire.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...