Joint au téléphone par Politico.cd, le Secrétaire général de l’UNC, Jean Bertrand Ewanga, réfute l’information selon laquelle il y aurait des dissensions au sein de la Dynamique de l’Opposition. 

La presse congolaise a fait échos ce matin des distensions au sein de la Dynamique de l’Opposition, plateforme regroupant plus de 16 partis d’Opposition en République démocratique du Congo.

Selon TOP Congo, radio émettant à Kinshasa, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe et le Mouvement de Libération du Congo de Jean-Pierre Bemba ne siègent plus aux réunions de cette plateforme “suite aux désaccords autour de l’adhésion en bloc de la Dynamique au Rassemblement”.

Une information réfutée par Jean Bertrand Ewanga, Secrétaire général de l’UNC, qui parle de la “dynamique, au sein de la Dynamique”.

“A ma connaissance, je ne sens pas l’implosion, il y a plus tôt la dynamique dans la Dynamique”, a déclaré Jean Bertrand Ewanga à Politico.cd.

Le SG de Vital Kamerhe explique que la Dynamique de l’Opposition est une structure qui regroupe plusieurs plateforme politiques. Et qu’à ce sens, selon lui, chaque plateforme peut “s’assumer”.

“La Dynamique n’a jamais été une plateforme électorale. La Dynamique est un regroupement pour les actions politiques à mener”, affirme-t-il.

Concernant l’adhésion au Rassemblement, M. Ewanga rappelle que son propre parti et plusieurs autres plateformes qui composent la Dynamique y sont déjà membres.

Ecouter Jean Bertrand Ewanga.