Dans cet entretien via Skype à la BBC, Moïse Katumbi a salué la disponibilité de leaders de l’opposition pour parler d’un projet de candidature commune de cette plate-forme politique, remerciant les leaders de l’opposition pouraavoir publié un communiqué de presse appelant à son retour conformément à l’accord de la Saint-Sylvestre.

“Que ce soit Vital Kamerhe, Jean-Pierre Bemba, Félix Tshisekedi, Martin Fayulu,… sont d’accord que nous allons présenter un candidat commun parce que l’élection sera à un seul tour et l’opposition se présentera en responsable pour ce scrutin” a dit Katumbi.

“Nous nous opposons également à la machine à voter car ne répondant pas au contexte du pays où il n’y a pas d’électricité et internet. Les machines à voter faciliteront la fraude électorale” a déclaré le candidat de la plate-forme Ensemble pour le changement jusqu’à présent empêché de déposer sa candidature.

Moïse Katumbi affirme qu’il a abordé tous les politiciens et toutes les parties intéressées à faciliter l’alternance en RDC.

“J’ai parlé presque à tout le monde parce que c’est que nous voulons aujourd’hui en RDC, c’est la paix” avance l’opposant indiquant que s’il n’y a pas d’élections en RDC, il y aura encore encore de l’instabilité dans ce riche pays, mais avec une pauvre population. “Et cela passe par des élections inclusives” conclut Katumbi, qui était en Algérie vendredi dernier, soutenir l’équipe de Tout Puissant Mazembe, engagée en compétition Africaine.

Fiston Mahamba