Mandat d’arrêt international: “Comment Kinshasa n’a pas demandé à l’Italie de m’arrêter ?” (Katumbi)

“C’est une vaste blague et ce mandat est totalement illégal. Tout le monde voit en cela un gouvernement irresponsable” répond Moïse Katumbi répondant aux questions de l’émission Focus On Africa diffusée par la chaîne Britannique BBC.

“La justice doit plutôt poursuivre Kabila et sa famille pour l’enrichissement illicite et le ministre de la justice, accusé d’avoir abattu un avion pendant qu’il était rebelle” détaille-t-il, faisant référence à un rapport du média Bloomberg.

“Tous les pays africains et occidentaux ne peuvent pas supporter cette démarche qui sape la réputation de la RDC sur au niveau international” rassure le candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle pour le compte de la plate-forme Ensemble pour le changement.

Moïse Katumbi a rappelé qu’il a une vive envie de rentrer en RDC et déposer ma candidature. “S’ils me permettent de rentrer aujourd’hui, je le ferai car leur combat est de m’empêcher à conquérir pour la présidentielle”.

“Aujourd’hui Kabila et le pouvoir font ma publicité en lançant un mandat international contre moi en tant que Congolais alors que dans un autre dossier judiciaire, ils m’accusaient de détenir une nationalité Italienne. Pourquoi ils n’ont pas demandé au gouvernement Italien de m’arrêter ?” s’est-il interrogé.

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…