Félix Tshisekedi a lui-même saisie la Cour constitutionnelle « en appréciation » de son ordonnance sur l’état d’urgence

5
4541

La Cour Constitutionnelle a rendu sa décision ce lundi 13 avril 2020 autour de l’état d’urgence proclamé par le président Félix Tshisekedi pour faire face à la pandémie du Coronavirus en République démocratique du Congo.

Dans sa lecture de la décision, un juge a révélé que c’est le président de la République, Félix Tshisekedi, qui a lui-même saisi la Cour constitutionnelle en interprétation. Une première en RDC. « Requête du Président de la République en appréciation de la Conformité à la Constitution de l’ordonnance n°20/014 du 24 mars 2020 portant proclamation de l’état d’urgence sanitaire pour faire face à l’épidémie du Covid-19 » a révélé le juge.

Ainsi, dans la soirée de lundi 13 avril 2020, les juges de la Cour constitutionnelle ont déclaré “conforme à la Constitution”, l’état d’urgence décrété par le président de la République. Statuant toutes affaires cessantes en ce jour, la Haute Cour a également avalisé les mesures prises par le Chef de l’État dans ce cadre précis.

Les juges de la Cour constitutionnelle ont été invités à siéger, toutes affaires cessantes, et masques au nez, à trancher le débat sur la constitutionnalité de l’ordonnance présidentielle rendue par le président Félix Tshisekedi décrétant l’état d’urgence sanitaire en RDC.

5 Commentaires

  1. J’apprécie la procédure du Président Félix qui associe la justice dans l’appréciation de ce qu’il a décrété comme état d’urgence. Ce qui va enlever les polémiques y égard

  2. Félicitations à ces deux Institutions de la RDC (Président de la République et Cour Constitutionnelle !
    Que Tout le monde se tourne vers la lutte contre cette pandémie de CORONAVIRUS !

  3. Bravo nos juges dans vos efforts multiples pour remettre les pendules à l ‘heure en RDC.
    Un état d’urgence est une réponse à une calamité prévisible à court terme dont les solutions ne peuvent pas attendre le lendemain et dan l’entretemps la population meurt comme ce fut toutes ces années où la mort d’un congolais fut la source d’auto enrichissement pour certains.
    A nos politiciens de voir les intérêts du Peuple et non les leurs.

Comments are closed.