Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min

Dossier 100 jours: Vital Kamerhe cite Thomas Luhaka, Willy Ngopoos et le Gouverneur de la BCC dans les passations des marchés

Au cours de l’audience en chambre du conseil du 10 Avril 2020, le Directeur de Cabinet du Chef, Vital Kamerhe, à laquelle la cause a été appelée, instruite, plaidée et prise en délibéré, a été interrogé par le Ministère Public représenté par l’Avocat Géneral KALUILA MUANA Sylvam qui a allegué qu’il reproche à l’inculpé le fait d’avoir, en tant que Directeur du cabinet du Chef de l’Etat et superviseur des travaux du programme d’urgence de travaux de 100 premiers jours du chef de l’Etat, détournés des fonds de l’Etat.

Ces fonds ont ete détournés en passant par le mécanisme d’attribution des marchés publics de gré à gré à des entreprises fictives notamment SAMIBO qui avait reçu en numéraires liquides) la somme de 47.000.000$ USD (quarante-sept millions de dollars américains) par la RAWBANK et à l’entreprise TRADE PLUS qui a reçu 10.000.000 USD (dix million de dollars américains pour la fourniture des médicaments sans omettre tant d’autres griefs dont les enquêtes sont en cours.

Face à ces accusations, Vital Kamerhe qui a comparu en personne assisté de ses conseils Maitres THOTHO MALUMA Roger, Saturnin ZIRIMANI David NYEMBWE Guillaume KYUNGU, Marius BAGALWA, Jhon KABOTO, KABILA Muana KABILA Florence KAVIRA Polycarpe MBASANI, respectivement Avocats aux Barreaux de Kinshasa/Gombe et de Kinshasa/Matete, a nié en bloc toutes les accusations formulées contre lui.

Dans sa version des faits, « tous les marchés publics qui existent entre la République et les tiers ont été hérités du gouvernement Tshibala et aucun contrat marché public de gré à gré ne porte sa signature.« 

Il déclare en outre qu’il n’est pas de la responsabilité du Directeur du cabinet du Chef de l’Etat de suivre l’affectation des fonds payés directement par la banque dans les comptes desdites entreprises car il y a toute une équipe qui était chargé de de la supervision des travaux, parmi lesquels il y a des ministres en fonction à l’instar de Thomas Luhaka, Willy Ngopoos et le Gouverneur de la banque centrale du Congo.

Malgré ces arguments, le tribunal a décidé de son maintien en détention provisoire pour la poursuite de l’instruction.

Thierry Mfundu

- Publicité -

9 Commentaires

  1. Quoique tu présentes comme arguments, rien ne sera accepté tant que tes prédateurs n’ai anteré ta carrière politique. C’est le sud Kivu qui est visé, ce sont les accords de Nairobi qui sont en danger. Kabila et sa bande vivent librement, Albert Yuma avec 200 milion n’a jamais été inquiété… Mais puisque il ya un chien à noyé on l’accuse de rage car dit on: qui veut noyé son chien l’accuse de rage.

  2. Je salue particulièrement l’effort avec encouragement, je plaide encore que la juste puis encore sans baissé le bras continuer sa mission en tant que telle pour la restauration du véritable État de droit enfin que les inciviques qui se livrent aux antivaleurs puis payé avec forte mesure leurs actes et mettre leurs familles dans l’équation.
    Maître Patient ville

  3. La justice doit faire son travail jusqu’au bout. A la veille des élections au boulevard triomphale Félix avait bien dit que nous venons de sceller notre sort politique. Celui qui trahirai cette alliance ça sera la fin de sa carrière politique. ( Tomeli bondo bololo na miso ya nzambe). A les y comprendre. C’est une suite logique des évènements pour des gens qui ont trahi cette alliance. Ce n’est que le début,

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...