Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, mai 26, 2020
DRC
2,297
Personnes infectées
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
1,893
Personnes en soins
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
337
Personnes guéries
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
67
Personnes mortes
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min

« Aucune armée étrangère ne va fouler le sol congolais » affirme le gouverneur du Nord-Kivu

Debutée jeudi 24 octobre à Goma (Nord-Kivu), la réunion entre les États-majors des armées des pays des grands lacs s’est clôturée ce samedi 26 octobre avec comme conclusion « la mitualisation des rensegnement et non les operations conjointes  » pour traquer les groupes armés de la RDC.

Des conclusions que salue le gouverneur du nord-Kivu qui croit que cette mitualisations des renseignements entre le RDC et ses voisins va contribuer à éradication des groupes armés.

La mutualisation de renseignements au niveau des armées de la région est une très bonne chose car cela va nous permettre non seulement de limiter l’approvisionnement en armes de ces groupes armés mais aussi les neutraliser complètement « , a indiqué Carly Nzanzu Kasivita

« La Population du Nord-Kivu et celle de la RDC devra toujours faire confiance aux FARDC qui ont les capacités opérationnelles. J’ai vu sur les réseaux sociaux et dans certains médias les gens dire qu’il y aura des opérations conjointes. je peux rassurer la population que le président avait proposé et souhaité que tous les pays de la sous-regions puissent contribuer à la traque des groupes armées mais que chaque pays garde son indépendance. Nous observons ce qui se passe sur terrain et on n’a pas encore vu un seul militaire étranger. Ce sont les Fardc qui traquent les groupes armés locaux, et à Rutshuru, et à Beni et à Lubero » a-t-il ajouté.

Une nouvelle qui pourra soulager la population qui craignait déjà une eventuelle répétition de l’histoire dans l’Est de la RDC si les armées étrangers étaient permises d’opérer aux cotés des FARDC dans le but de traquer les groupes armées.

Le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita a reconnu que la population a peur d’une redecive

« Nous comprenons bien la peur de notre population, une peur liée à l’histoire puisqu’il y a déjà eu des opérations conjointes dans ce pays, cette fois cela ne sera pas le cas« , a dit Carly Nzanzu Kasivita

Merveilles Kiro / Politico.cd

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...