En marge du premier sommet Russie-Afrique, une forte délégation de la RDC conduite par le président de la République Félix Tshisekedi a eu une réunion de travail avec la délégation Russe conduite par Vladimir Poutine ce mercredi 23 Octobre à Sotchi sur la mer noire.

Lors de son mot, le président russe a exprimé ses condoléances au chef de l’Etat congolais pour les accidents survenus à Mbanza Ngungu et le crash de l’avion cargo Antonov 72 de la logistique présidentielle.

Parlant de la coopération Russo-congolaise, Vladimir Poutine dit considérer la RDC comme l’un des partenaires les plus prometteurs en Afrique.

“Si nous commençons par nos relations, je voudrais dire que nous considérons la République démocratique du Congo comme l’un des partenaires les plus prometteurs en Afrique, sur le continent africain, avec un potentiel considérable dans le commerce et l’investissement. Et nous savons que ce potentiel est associé à un grand nombre de ressources naturelles et à la capacité des citoyens de votre pays,” a dit le président russe.

Vladimir Poutine a rendu hommage à Patrice Emery Lumumba qu’il considére comme une grande légende.

“La coopération russo-congolaise est constructive, mutuellement respectueuse. Dans les premiers mois de l’indépendance de votre République en 1960, l’Union soviétique a apporté une aide substantielle au gouvernement du premier ministre Patrice Lumumba. C’est un homme absolument légendaire, un combattant légendaire pour la libération des peuples africains du colonialisme. Dans notre pays, il était très connu, apprécié par une grande popularité et un soutien parmi la population de l’Union soviétique,” a-t-il indiqué.

Le président Poutine espère une augmentation nette des investissements russes en RDC et espère que le premier contact à haut niveau entre les deux États y contribuera.

“L’année prochaine, nous célébrerons le 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques. Néanmoins, notre réunion d’aujourd’hui est le premier contact entre nos pays au plus haut niveau. Je suis convaincu que votre visite, cher M. Le Président, à la Russie contribuera au renforcement des relations mutuelles, et dans toutes les directions,” a-t-il soutenu.

Et de conclure:

“En valeurs absolues, nous avons encore un petit chiffre d’affaires, mais selon les résultats de 2018, son volume a augmenté de 45%. Des perspectives significatives sont observées dans l’industrie minière. Nous attendons avec intérêt le soutien de nos entreprises qui sont intéressées à travailler dans votre pays. Nous sommes prêts à travailler dans d’autres domaines : il s’agit d’une machine de transport, c’est de l’infrastructure. J’espère qu’on en parlera plus maintenant.”

Thierry Mfundu | POLITICO.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *