Annoncé tôt le matin du lundi 26 août après des longues attentes et plusieurs tractations entre la coalition au pouvoir FCC-CACH , le gouvernement Ilunga Ilunkamba compte à son sein un seul poste ministériel réservé à la grande province de la Tshopo. Il s’agit du ministère de la fonction publique , l’un des ministères clés dans l’accompagnement du développement et l’emploi au pays.

La Tshopo reste contenter avec ce poste confié à Mme Yolande Ebongo , une femme exceptionnelle et compétente sous un ciel politique du pays , connu en province pour ses loyaux services rendus aux différents gouvernements de cette province jadis dans la grande orientale démembrée.

Yolande Ebongo Bosongo , un parcours élogieux

Madame Yollande Ebongo Bosongo fut Chef de bureau PNUD/Province Orientale démembrée. A la fin de son mandat au bureau PNUD, elle est récupérée par Jean Bamanisa Saidi, alors Gouverneur de la province orientale, qui va la nommer Commissaire du gouvernement provincial chargée de l’économie et finances.

Juste avant l’avènement du démembrement de 2015, Yollande Ebongo Bosongo deviendra Directrice Générale de l’Agence pour la Promotion des Investissements et des Financements de la Province Orientale, APIF/PO, en remplacement de monsieur Charles Lututa Ilongosi, peu avant de devenir Directeur de Cabinet Adjoint dans l’administration Tokole.

La nouvelle ministre de la fonction publique est aussi une candidate malheureuse aux dernières élections législatives dans la circonscription de la ville de Kisangani pour le compte du MSR.

Serge Sindani | Politico.cd

1 comment

  1. Votre parcours est assez éloquent.
    La province compte énormément sur vos aptitudes.
    Fructueux mandat Excellence.

Comments are closed.