C’est le Chargé d’affaires a.i de l’ambassade du Royaume de Belgique à Kinshasa Philippe Brochain au cours de la réception organisée à l’ambassade de la Belgique de Kinshasa dimanche 21 juillet, à l’occasion de la fête nationale belge.

Nous avons mis cette longue interruption (fermeture de la maison Schengen à Kinshasa) à profit pour revoir et améliorer certains processus, tout en respectant, bien entendu, le code consulaire Schengen. Du 8 mars 2017 au 21 juillet 2017, nous avons délivré 7 mille 436 visas Schengen. Sur la même période en 2019, nous avons délivré 7 mille 816 visas Schengen, soir 5,1% de plus. Également en matière de légalisation, nous avons continué à améliorer nos procédures et réduit de moitié le temps d’attente“, a-t-il indiqué.

Dans son allocution, Philippe Bronchain a loué les mesures de reformes de plusieurs secteurs de la RDC engagées par le président de la République Félix Tshisekedi qu’il a salué de foncer dans cette direction.

“La Belgique se réjouit de ces mesures qui sont de nature à renforcer la confiance de la population dans les institutions. Il importe cependant que d’autres suivent rapidement, notamment dans le domaine socio-économique; la lutte contre la pauvreté ; l’éducation ; la santé ; la bonne gouvernance ou encore la lutte contre la corruption. Ce sont autant de défis que le futur gouvernement et les forces vives de la RDC doivent relever avec détermination et courage, et face auxquels la Belgique reste un partenaire engagé“, a-t-il soutenu.

Dans la crise qui a opposé le régime de Joseph Kabila et le Royaume de Belgique sur l’organisation des élections et l’alternance en RDC, la Belgique avait rappelé son ambassadeur. Le réchauffement des relations bilatérales entre les deux États intervenu depuis l’arrivé au pouvoir de Félix Tshisekedi, devrait contribué à la présence d’un nouvel ambassadeur à l’ambassade de Belgique en RDC