25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 27, 2020
Publicité

L’Etat Islamique revendique une attaque aux engins explosifs improvisés dans la périphérie de Beni

La province d’Afrique centrale de l’État islamique a affirmé avoir infligé “de nombreuses” victimes parmi les soldats congolais lors d’une série d’attentats à la bombe perpétrés à Kasinga, une ville du Nord-Kivu en République démocratique du Congo (RDC) apprend POLITICO.CD du site spécialisé dans les questions de sécurité et terrorisme SITE INTEL GROUP.

Dans un communiqué publié le 26 juin 2019, le groupe a signalé que ses combattants avaient tendu une embuscade à des soldats dans la ville, leur faisant exploser de multiples engins explosifs improvisés (IED), tuant et blessant un nombre indéterminé.

Avec le succès d’Allah le Tout-Puissant, les soldats du califat ont tendu une embuscade à des éléments de l’armée congolaise dans le village de Kasinga, dans la région de Beni, ce matin, et ont fait exploser de multiples engins explosifs, qui ont entraîné la mort et la blessure de nombreux d’entre eux. À Allah est la louange” lit-on sur ce communiqué de l’Etat Islamique.

Joint au téléphone, le major Mak Hazukay Mongba, porte-parole de l’armée Congolaise dans la partie Grand nord de la la province du Nord-Kivu confirme les affrontements entre les troupes royalistes et les rebelles de Forces Démocratiques Alliées (ADF/MTM), un groupe islamiste actif en territoire de Beni.

L’armée était en patrouille dans la zone de Mayangose à la rizière entre la ville de Beni et le parc national des Virunga, où elle a croisé un groupe d’assaillants de Forces Démocratiques Alliées, ADF/MTM” relate l’officier à POLITICO.CD.

Un échange de tirs aux armes lourdes et légères s’en est suivi. Le bilan provisoire fait état d’un rebelle ADF/MTM tué et plusieurs munitions de guerre récupérées” soutien Mak Hazukay Mongba.

Lire aussi  Une ONG dénonce l'émission d'un mandat d’arrêt contre Katumbi à son retour
Des armes et munitions récupérées par l’armée Congolaise aux rebelles ADF/MTM dans la région de Kasinga. © Mak Hazukay Mongba

Il y a eu deux blessés dans les rangs de Forces Armées de la RDC, qui suivent des soins médicaux au pavillon militaire de l’hôpital général de référence de Beni” conclut-il.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...
Lire aussi  La coalition Lamuka de plus en plus flexible à la machine à voter

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join