Le malheur du Congo passe par ce que les Congolais en ont fait“, a déclaré le président Félix-Antoine Tshisekedi au forum sur le développement du secteur privé.

Si nous ne mettons pas le Congolais au centre de nos préoccupations, le Congolais qui tend à être plus épanoui, ne le sera jamais“, a martelé le Chef de l’Etat.

Qui évoque des réformes pour ce faire mais aussi des décisions telles que la demande de la RDC d’intégrer la communauté des états d’Afrique de l’est « afin que les commerçants congolais aient les memes facilités, notamment douanières, quand ils importent via les ports de l’est du continent ».

Évoquant les réformes accomplies ou encore à accomplir pour rendre la RDC plus attrayante et la développer, le président Tshisekedi veut rassurer les investisseurs sérieux, de sa détermination à « s’atteler au combat sérieux contre la corruption ».

Car le président Tshisekedi prévient que « si nous ne changeons pas la mentalité du Congolais, notre pays ne changera jamais ».

Le président Félix Tshisekedi a évoqué le développement du secteur privé en RDC ce mardi 18 juin à l’hôtel Kempinski en présence du président de la BAD, Banque afriqcaine de développement.

Akinwumi Adesina est en visite en RDC, à l’invitation du président Tshisekedi pour renforcer les investissements de son groupe, « principalement pour les PME, avec une attention particulière pour le secteur de l’agriculture et de l’agro-industrie ».

TBM