samedi, juillet 11, 2020
DRC
7,905
Personnes infectées
Updated on 11 July 2020 à 8:36 8 h 36 min
DRC
4,203
Personnes en soins
Updated on 11 July 2020 à 8:36 8 h 36 min
DRC
3,513
Personnes guéries
Updated on 11 July 2020 à 8:36 8 h 36 min
DRC
189
Personnes mortes
Updated on 11 July 2020 à 8:36 8 h 36 min
publicité

Pour défaut de paiement de son hébergement, le site web de la présidence a été suspendu la semaine écoulée

Le portail officiel sur internet de la présidence de la République Démocratique du Congo a été suspendu pour non-paiement de son hébergement a constaté POLITICO.CD en se rendant sur le site web.

« Ce compte a été suspendu. Contactez votre fournisseur d’hébergement pour plus d’informations » soulignait un message sur la page d’accueil de la vitrine digitale de la présidence de la République Démocratique du Congo.

Le site web de la présidence de la RDC est hébergé sur le domaine .CD, identité numérique de ce plus grand pays d’Afrique Subsaharienne. Ce domaine, jadis géré par la société privée CONIC, basé en Afrique du Sud a été rapatrié en République Démocratique du Congo vient en août 2017 et devrait être géré par l’Etat Congolais.

Des dysfonctionnement persistent sur le site internet de la présidence de la RDC

Malgré la restauration en ligne du site web de la présidence de la République Démocratique du Congo, il est aujourd’hui difficile d’accéder à toutes les extensions de cette fenêtre. Plusieurs sous-extensions de ce site web ne donnent pas accès aux pages indiquées par l’administration de ce site internet.

Dans cette capture vidéo faite par POLITICO.CD, il est possible de visionner quelques erreurs obtenues en défilant dans plusieurs onglets du site web de la présidence de la RDC.

Dans une série de tweets, Lydie Omanga, directrice de la communication du président de la RDC, Felix Tshisekedi  a indiqué que certaines erreurs persistent dans la communication de la présidence, en réponses aux multiples interpellations des internautes sur des publications ratées sur le compte officiel Twitter de cette institution.

« Une chose est sûre avant notre arrivée, la présidence ne communiquait pas. Ce n’est plus le cas. Nous sommes très heureux de voir votre engouement du fait de cette communication. Nous sommes conscients que nous devons être à la hauteur de vos attentes. Mais vous devez aussi être conscients que Rome ne s’est pas construit en un jour. Et qu’en moins de 3 mois nous vous avons montré notre implication et détermination à vous rendre compte de l’actualité du Chef de l’Etat. Toute chose est perfectible et c’est dans cet esprit que allons avancer et évoluer » a indiqué Lydie Omanga.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) I POLITICO.CD
- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...