Photo d'illustration. DR.

Au moins 38 rebelles Mai-Mai Simba ont été tués par les Forces armées de la République démocratique du Congo dans les collectivités des Babila Babombi et Bombo dans le territoire de Mambasa en province de l’Ituri. Des sources militaires confirment que 8 miliciens ont été capturés sur le champ des batailles et quelques minutions de guerre ont été récupérées.

Cette nouvelle a été donnée par le commandant de la 31ème Brigade de l’armée congolaise, basé à Mambasa. Le général Yav Avul Ngola a profité de la présence d’une délégation de la mission Onusienne, Monusco, en mission dans la région pour présenter ce bilan renseignent les sources militaires dans la contrée qui précisent tout de même que les opérations militaires de traque contre les groupes rebelles ont débuté depuis le 28 févier dernier. Ces opérations continuent dans la profondeur de la forêt vers la limite avec le territoire de Bafwasende en province de la Tshopo.

Depuis quelques semaines maintenant des paysans fréquentent à nouveau leurs champs qu’ils avaient déjà abandonné craignant pour leur sécurité selon la societe civile localem qui salue ces avancées significatives depuis le lancement de ces opérations.

Merveilles KIRO/POLITICO.CD