Taxes d’accises, Bruno Tshibala recadre Vital Kamerhe

Le Premier ministre  Bruno Tshibala demande au “ministre des Finances de poursuivre sans désemparer l’application par la DGDA” de la taxe d’accises.

Dans une correspondance adressée au Directeur de cabinet du Chef de l’Etat Vital Kamerhe, Bruno Tshibala se dit “surpris de son initiative de surseoir à l’application d’un texte juridique et donner une telle instruction directement aux dirigeants d’un organisme public sur une question qui relève de la responsabilité du gouvernement”.

En effet, dans un courrier adressé aux membres du regroupement des industries, le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, a invité toutes les entreprises concernées à lui “communiquer tous les documents y afférents dans les meilleurs délais et de prendre part à une séance de travail qui sera présidée par le directeur de cabinet adjoint en charge des questions juridiques, politiques et administratives au Palais de la nation le lundi 8 avril 2019 à 11 heures”.

Une décision qui n’est pas du goût de celui qui tient encore le gouvernement en RDC.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La Garde républicaine (GR) ne peut plus protéger Joseph Kabila et Olive Lembe estime Jean-Jacques Wondo

En séjour dans l’est de la République Démocratique du Congo, l’ex Première…

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables.