Moïse Katumbi, ancien gouverneur de la province du Katanga, qualifie d’intolerables les massacres de la population à l’est de la République démocratique du Congo.

Dans un tweet ce dimanche 03 mars, le président de la plateforme politique de l’opposition Ensemble pour le changement a déploré une incursion meurtriere survenue dans la nuit de samedi à dimanche en ville de Goma au Nord-Kivu.

“Face aux tueries qui continuent, notamment les nouveaux morts d’hier à Ndosho, je soutien la population de Goma qui a marché aujourd’hui. Nos compatriotes de l’Est souffrent depuis trop longtemps” s’est-il indigné. Il ajoute que “ces massacres sont intolérables, y mettre fin devrait être la priorité absolue”.

Dans la nuit de samedi à dimanche 03 mars, des hommes armés jusque là non identifiés ont tué 5 personnes dont un militaire au quartier dans l’ouest de la ville de Goma. Cette attaque est intervenue après une autre dans la meme partie de la ville ayant causé la mort de 6 personnes dans la ‘nuit du 20 février.

Sammy Mupfuni |POLITICO.CD