Félix Tshisekedi entend bien changer des choses au niveau du respect des droits de l’homme en RDC. Le nouveau président a particulièrement interpellé les forces de sécurité dans son tout premier discours à la nation ce jeudi à Kinshasa.

“Nous appelons les détenteurs de l’autorité, à tous les échelons de notre pays, au respect strict et infaillible des droits de personnes et de leurs biens, conformément à la déclaration universelle des droits de l’homme“, a dit le nouveau président dans son discours.

Tout en annonçant “une campagne de sensibilisation” à ce sujet, le président Félix Tshisekedi fait savoir que tous les prisonniers politiques seront prochainement libérés. “Ainsi, le Ministre de la Justice sera chargé de recenser tous les prisonniers politiques, d’opinion ou assimilés, sur l’ensemble du territoire national, en vue de leur prochaine libération“, a-t-il dit.