RDC: le futur Président sera élu avant que 1,256,177 congolais ne votent!

La Commission Électorale Nationale Indépendante CENI vient de publier un nouveau calendrier qui prévoit le renvoie l’organisation des élections au mois de mars 2019 dans les villes de Beni et Butembo au Nord Kivu mais aussi à Yumbi dans la province de Mai Ndombe. En tout, plus d’un millions d’électeurs qui ne seront pas comptabilisés à l’élection du nouveau président qui sera investi au plus tard le 19 janvier 2018.

Au total 1 256 177 électeurs soit environs 3,2 % des voix réparties dans 4 circonscriptions de Beni, Beni-ville, Butembo et Yumbi et qui ne seront pas comptabilisé dans l’élection du nouveau président programmé officiellement pour 30 décembre 2018 par la CENI.

Selon le fichier électoral, le territoire de Beni compte environ 675 600 électeurs, Beni ville 182 800, Butembo ville 330 744 et le Yumbi 67 033 électeurs.

Une situation qui suscite des interrogations sur la légitimité du nouveau président qui sera dans ce cas élu sans les électeurs de ces coins.

Dans une déclaration faites le 20 décembre dernier à Reuters, le ministre de la santé avait estimé que Ebola était l’une des causes du report des élections. Il a indiqué que la commission mixte ministère de la santé publique et la Commission Electorale Nationale Indépendante avaient envalué ensemble les risques sur la tenue des élections dans cette partiedu pays et que la décision la CENI a pris en compte les recommandations de cette commission.

L’épidémie qui sévit actuellement à Beni est l’épidémie la plus complexe de l’histoire de l’humanité. L’épidémie intervient dans un contexte sécuritaire très particulier. Chaque fois qu’il y a des mouvements d’insécurité, cela a un impact sur les activités de surveillance, de vaccination, de suivi de contacts. Nous tenons informé toutes les institutions de la situation sur terrain. Avec la CENI, nous avons une commission mixte qui suit l’évolution de la situation de l’épidémie d’Ebola. Je pense que la décision de repousser les élections a été prise en tenant en compte de toutes les recommandations de la commission et en concertation avec toutes les parties prenantes au processus électoral ” avait indiqué Oly Ilunga, ministre Congolais de la santé à Reuters le 20 décembre 2018, pendant que Nangaa annonçait le premier report au 30 décembre 2018

Willy Akonda Lomanga

 

 

Beni 675600, Beni ville; 182800, Butembo ville 330744, Yumbi: 67033

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La Garde républicaine (GR) ne peut plus protéger Joseph Kabila et Olive Lembe estime Jean-Jacques Wondo

En séjour dans l’est de la République Démocratique du Congo, l’ex Première…

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables.