Des enfants utilisés dans la campagne électorale en RDC

Action contre les violations des droits des personnes vulnérables §Acvdp), une organisation de défense et de promotion des droits des enfants fustige, dans un document, l’exploitation des enfants par les acteurs politiques durant cette période électorale.

Se basant sur les articles 57 et 58 de la loi portant protection de l’enfant Congolais et l’article 36 de la convention portant protection de l’enfant( CDE), Chrispin Kobolongo Kungunde, directeur exécutif de cette association, estime que l’enfant doit être protégé contre toute forme d’ exploitation.

Son organisation interpelle les opérateurs politiques candidats à ces élections que l’utilisation des enfants a des fins électoralistes pendant cette période est une violation des droits de l ‘enfant. “Les enfants sont utilisés pour placer des banderoles, des affiches, ils transportent les drapeaux, portent des t-shirt…“, regrette-t-il.

Cette ONG développe les projets en faveur des personnes vulnérables depuis sa création en 2000. Le président de cette association, Chrispin Kobolongo Kungunde a été toujours au four et au moulin pour défendre les causes des enfants en interpellant l’État Congolais à tout faire pour protéger les droits des enfants par une politique sécurisant la famille.

Kerima

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Pourquoi Mme Tshisekedi a-t-elle mis un énorme vent à Mme Kabila

Alors que leurs maris étaient en quasi-symbiose, les premières dames Denise Tshisekedi et Olive Kabila ont visiblement des comptes à régler. 

Ce que Minaku a dit au président Félix Tshisekedi

L’ancien président de l’Assemblée nationale a rencontré lundi à Kinshasa le nouveau président Félix Tshisekedi dans un entretien en tête à tête. 

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables. 

Bruno Tshibala a libéré la résidence officielle du Premier ministre à Kinshasa

Comme annoncé par POLITICO.CD, le Premier ministre Bruno Tshibala libère la résidence officielle du Premier ministre à Kinshasa en prévision de l’installation du futur Président élu.