Pour Kaguta Museveni, les problèmes internes de la RDC ont affecté les voisins

Désigné nouveau président du mécanisme de contrôle régional sur la RDC et la région, Yoweri Kaguta Museveni estime les Africains ne croient pas en l’ingérence dans les affaires des autres pays. “Cependant, dans le cas du Congo-Kinshasa, les problèmes internes ont affecté les voisins. Et c’était le cas depuis longtemps” a déclaré le président Ougandais.

Nous avons connu des effets d’entraînement », a déclaré M. Museveni lors du sommet de trois jours à Kampala auquel ont assisté les présidents zambien et sud-soudanais, qui ont notamment discuté de l’exploitation illégale des ressources naturelles en RDC, du rapatriement en RDC des rebelles du M23 réfugiés dans la région.

S’approcher de Kabila

«En tant que nouveau président du Mécanisme régional de surveillance du cadre de paix, de sécurité et de coopération pour la RD Congo et la région, je vais contacter le président Kabila pour voir ce que nous pouvons faire en tant que région pour lutter contre le problème des terroristes en RDC», a déclaré Museveni à la fin de la conférence.

Dans un communiqué conjoint lu par le ministre des Affaires étrangères de l’Ouganda, Sam Kahamba Kutesa, la réunion a ordonné que les anciens rebelles du M23 soient rapatriés en RDC.

Dans une déclaration politique faite le 13 août dernier, la rébellion du M23, défaite en 2013 par l’armée Congolaise à l’est de la RDC, avait confirmé sa présence physique sur le territoire national congolais depuis le 14 janvier 2017 et annonçait qu’il reprendrait les armes si les élections qui se tiendront le 23 décembre prochain ne sont pas inclusives.

Fiston Mahamba (@FMLarousse)

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Comment Nangaa a définitivement flingué ses machines!

Si la Commission électorale comptait sur l’expertise britannique pour imposer une légitimité internationale en faveur des machines à voter très contestées au pays, c’est désormais chose perdue.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Et si Nangaa et Fayulu disaient la même chose?

Le président de la CENI a fait savoir que seuls les bulletins papiers seront comptabilisés et pris en compte durant les prochaines élections, rejoignant peut-être la position de l’opposition Martin Fayulu, candidat de la coalition LAMUKA.