Machine à voter: la Bolivie appelle la CENI à sensibiliser le peuple Congolais sur l’usage de ce mode de vote
S’exprimant à la réunion sur la République démocratique du Congo au conseil de sécurité de l’ONU ce 27 août 2018, la Bolivie a félicité la commission électorale nationale indépendante de la République Démocratique du Congo pour les avancées dans le processus d’organisation des élections en décembre prochain.

“Nous appelons la Ceni à s’assurer que le processus sera organisé dans le strict respect de lois du pays et de l’accord de la Saint Sylvestre” a déclaré la représentate de la Bolivie au conseil de sécurité, appelant la centrale électorale à sensibiliser tous les électeurs sur l’usage de la machine à voter, qui servira lors de scrutins de décembre prochain.

Prenant la parole, le représentant du Koweït à cette réunion a souligné que son pays s’aligne derrière l’esprit de la dernière lettre du conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en République Démocratique du Congo, appelant à une garantie de la liberté d’expression et de réunion pour tous les candidats et la transparence du processus électoral.

Le débat sur la situation en République Démocratique du Congo au conseil de l’ONU a suivi l’exposé de la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC et chef de la Monusco, Leila Zerrougui, qui a informé le conseil de sécurité sur la situation actuelle en RDC.

Outre Leila Zerrougui, Monseigneur Marcel Utembi, président de la conférence épiscopale nationale du Congo, CENCO et Solange Lwashiga Furaha du mouvement Rien sans les Femmes se sont également exprimés devant la tribune du conseil de sécurité pour aborder la question du processus électoral.

Solange Lwagisha Furaha est revenue notamment sur la faible représentation de la femme aux élections alors qu’elle constitue une grande partie de la population électorale. “Nous avons enregistré 52% de femmes enrôlés, mais moins de 15% de femmes se sont présentées en tant que candidate aux prochaines élections” déclare-t-elle, se félicitant toutefois de l’éveil participatif de la femme Congolaise dans les autres questions électorales (observation, témoignage pour les partis politiques, sensibilisation,…)

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

La Garde républicaine (GR) ne peut plus protéger Joseph Kabila et Olive Lembe estime Jean-Jacques Wondo

En séjour dans l’est de la République Démocratique du Congo, l’ex Première…