Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,878
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 19:34 19 h 34 min
DRC
3,259
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 19:34 19 h 34 min
DRC
537
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 19:34 19 h 34 min
DRC
82
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 19:34 19 h 34 min

Quatorze (14) personnes guéries d’Ebola à Beni

Présentant la situation épidémiologique du samedi 25 août dernier, la direction générale de lutte contre la maladie, la structure du ministère de la santé chargée de la coorcoituation de la riposte contre la dixième épidémie d’Ebola annonce qu’au total, 107 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 79 confirmés et 28 probables.

« Sur les 79 cas confirmés, 14 sont guéris, 23 sont hospitalisés et 42 sont décédés. Six (6) cas suspects sont en cours d’investigation. Deux (2) nouveaux cas confirmés, dont 1 à Mabalako et 1 à Oicha. Trois (3) nouvelles personnes guéries, dont 2 à Mabalako et 1 à Béni et trois (3) décès de cas confirmés à Mabalako. »

« Félicitations à ces survivants et au ministère de la santé de la RDC pour avoir rendu disponibles les traitements expérimentaux contre Ebola à grande échelle pendant une épidémie. Une première mondiale et une lueur d’espoir pour les personnes atteintes de la maladie. Nous sommes fièrement vos partenaires » a réagi sur son compte Twitter Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’organisation mondiale de la santé, OMS.

Revenant sur le pilier hygiène et assainissement, une de mesures sur lesquelles s’appuie le ministère de la santé pour éradiquer cette épidémie, le communiqué annonce qu’une équipe d’hygiène a procédé à la désinfection et la fermeture d’un dispensaire dans la zone de santé de Béni après que celui-ci ait rapporté 3 cas, dont 2 confirmés et 1 probable.

« La commission eau, hygiène et assainissement (EHA) et biosécurité est la commission responsable des mesures visant à enrayer la transmission des maladies infectieuses à d’autres personnes et aux agents de santé » écrit le document, ajoutant que la structure s’occupe notamment de la distribution des équipements de protection individuelle aux agents de santé, de l’installation des points d’eau chlorée et de la désinfection des ménages et formations sanitaires.

Quant à la mesure consistant à casser la propagation de la maladie par la vaccination, le ministère de la santé publique précise que depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, trois milles quatre cents quatre vingt-un (3.481) personnes ont été vaccinées, dont 1.712 à Mabalako, 761 à Béni, 887 à Mandima et 121 à Oicha.

Fiston Mahamba
- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...