Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 21:29 21 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 21:29 21 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 21:29 21 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 21:29 21 h 29 min

Candidature unique de l’opposition, un parti appelle à la tenue de primaires pour élire un projet commun

Tout en notant la volonté exprimée par plusieurs leaders de privilégier une candidature unique de l’opposition, le  Parti d’Union Républicaine dont l’ancien militant citoyen Godefroy Mwanabwato est président national,reste préoccupé par la pluralité des candidats de l’opposition.

« Conscient du risque que comporte une telle dispersion, le PUR invite les partis de l’opposition à dépasser leurs identités et à privilégier une démarche concertée. Pour le PUR, les primaires constituent la voie idoine et démocratique devant permettre l’union de l’opposition, non pas autour d’une personne qui qu’elle fut, mais autour d’un projet commun » note le communiqué de presse parvenu à POLITICO.CD avant d’insister que « les primaires auront l’avantage de jouer le rôle du premier tour au sein de l’opposition ».

Ce parti politique considère l’union de l’opposition non pas comme un choix ou une option mais comme un impératif incontournable susceptible de garantir la victoire des forces acquises au changement. « Le PUR rendra public sous peu un document de travail contenant la procédure et les modalités d’organisation desdites primaires » lit-on dans ce communiqué.

Dénonçant la persistance de la commission électorale nationale indépendante, CENI, à s’enfermer dans un auto-satisfecit en feignant d’ignorer les remarques pourtant pertinentes formulées par l’opposition, la société civile et la communauté internationale.  Pour le PUR, le processus électoral reste hypothéqué par le caractère non-consensuel de l’utilisation de la machine à voter; la nécessité de dépouiller le fichier électoral des 6 millions d’électeurs irréguliers dépourvus d’empreintes digitales et l’urgence qu’il y a de rendre véritablement inclusif le processus électoral.

Ce parti politique de l’opposition invite la commission électorale nationale indépendante à aplanir ces divergences afin de garantir un processus électoral qui soit véritablement inclusif, transparent et démocratique.

Fiston Mahamba

 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...