Candidature unique de l’opposition, un parti appelle à la tenue de primaires pour élire un projet commun

Tout en notant la volonté exprimée par plusieurs leaders de privilégier une candidature unique de l’opposition, le  Parti d’Union Républicaine dont l’ancien militant citoyen Godefroy Mwanabwato est président national,reste préoccupé par la pluralité des candidats de l’opposition.

“Conscient du risque que comporte une telle dispersion, le PUR invite les partis de l’opposition à dépasser leurs identités et à privilégier une démarche concertée. Pour le PUR, les primaires constituent la voie idoine et démocratique devant permettre l’union de l’opposition, non pas autour d’une personne qui qu’elle fut, mais autour d’un projet commun” note le communiqué de presse parvenu à POLITICO.CD avant d’insister que “les primaires auront l’avantage de jouer le rôle du premier tour au sein de l’opposition”.

Ce parti politique considère l’union de l’opposition non pas comme un choix ou une option mais comme un impératif incontournable susceptible de garantir la victoire des forces acquises au changement. “Le PUR rendra public sous peu un document de travail contenant la procédure et les modalités d’organisation desdites primaires” lit-on dans ce communiqué.

Dénonçant la persistance de la commission électorale nationale indépendante, CENI, à s’enfermer dans un auto-satisfecit en feignant d’ignorer les remarques pourtant pertinentes formulées par l’opposition, la société civile et la communauté internationale.  Pour le PUR, le processus électoral reste hypothéqué par le caractère non-consensuel de l’utilisation de la machine à voter; la nécessité de dépouiller le fichier électoral des 6 millions d’électeurs irréguliers dépourvus d’empreintes digitales et l’urgence qu’il y a de rendre véritablement inclusif le processus électoral.

Ce parti politique de l’opposition invite la commission électorale nationale indépendante à aplanir ces divergences afin de garantir un processus électoral qui soit véritablement inclusif, transparent et démocratique.

Fiston Mahamba

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables. 

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

RDC: Comment Nangaa a définitivement flingué ses machines!

Si la Commission électorale comptait sur l’expertise britannique pour imposer une légitimité internationale en faveur des machines à voter très contestées au pays, c’est désormais chose perdue.

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD.